Ramona Cordova

+ S.R. Félix

St Nazaire, Le VIP - 30.11.2012

» Compte Rendu

le 11.12.2012 à 06:00 · par Sébastien T.

En ce vendredi soir, la nuit nazairienne a revêtu ses attributs hivernaux. Une belle occasion nous est offerte par le VIP d’aller nous réchauffer le corps et l’âme en allant retrouver Ramona Cordova qui joue ce soir. C’est dans le cadre intimiste de la mezzanine du VIP que je me prépare à retrouver l’américain qui m’avait laissé un souvenir ému lors de son dernier passage à la Galerie Des Franciscains en 2006. Et pour couronner le tout, c’est S.R. Félix qui assure la première partie. Soirée envoûtante en perspective.

Une nuée de petites lumières accueillantes invitent à s’engouffrer sous la base à sous-marins de Saint-Nazaire. Les rires d’un enfant résonnent près de l’entrée : il s’agit de Ramona Cordova qui discute avec un inconnu en grillant une dernière cigarette avant l’entrée en scène de S.R. Félix. Les portes de la salle s’ouvrent enfin.

Après avoir été particulièrement touché par son premier album chroniqué ici-même, je suis impatient de découvrir S.R. Félix sur scène et d’apprécier l’envergure que doivent prendre ses compositions en live. Je ne serai pas déçu.

A la manière d’un peintre, S.R. Félix esquisse de beaux horizons lointains par petites touches délicates. Sa guitare fait office de palette tandis qu’un archer va lui servir de pinceau. Muni de ses outils, le timide français nous décrit des histoires sensibles et dénuées de paroles. Il n’y a pas de superflu dans sa musique, pas besoin de textes : l’essentiel est donné sur scène à la manière d’un shaman indien assis en tailleur qui délivrerait ses incantations sonores ponctuées parfois de flûte vaporeuse. Les échanges de regards avec le public sont aussi furtifs que gênés même si on devine le plaisir de l’artiste à jouer sur une scène. La seule fois du set où SR Félix prendra le micro, ce sera pour entonner des cris lointains qui viendront se fondre dans les nappes de guitare et de clavier comme si une fêlure, une douleur devaient sortir de ses tripes, le tout avec une urgence maîtrisée.

Complètement absorbé par cette débauche de sensibilité brute, le public reste scotché au sol tout en étant transporté dans un voyage aérien bien loin au-dessus des nuages. Sans nous laisser le temps d’atterrir, SR Félix cède la place à Ramona Cordova après un set de 45 minutes ensorcelantes.

C’est un petit homme sans âge qui fait son entrée sur la mezzanine du VIP.

Dès le premier morceau, la magie opère immédiatement. On retrouve cette voix aussi aiguë que délicate qui vient nous bouleverser sans crier gare. Cette voix d’ange que nous avions découvert en 2006 alors que The Boy Who Floated Freely venait de sortir.

A l’instar de S.R. Félix, l’homme n’est pas bien bavard et enchaîne ses nouvelles chansons entrecoupées de timides merci. Le troubadour hippie - folk nous raconte des histoires pas toujours drôles mais pourtant l’audience est totalement hypnotisée par cette voix unique qui émane de ce petit corps tout frêle. Je ne me risquerai à aucune comparaison musicale : l’américain est insaisissable. Il plane au-dessus de ses pairs avec la légèreté du papillon et semble sans attaches.

Toutes les chansons jouées ce soir en mode guitare/voix (comme la majorité de ses représentations) sont inconnues du public ce qui semble n’avoir aucune espèce d’importance pour Ramona Cordova qui tient à présenter ses nouvelles compositions : avec la guitare de S.R. Félix.

En effet, l’américain semble s’être déplacé sans aucun matériel particulier : ni avec sa traditionnelle guitare classique à cordes de nylon ni même avec le moindre exemplaire de son nouveau disque qui devrait sortir cet hiver. Sur son Myspace (oui il y a encore des artistes qui utilisent Myspace !...) on indique une sortie pour le 18 janvier 2012 et trois nouveaux titres y sont en écoute au format MP3. Ces enregistrements permettent d’envisager un album moins dépouillé et minimaliste que le précédent mais naviguant toujours dans des eaux délicates et inspirées.

Ramona Cordova achève ce concert en interprétant le superbe Heavy On My Head. Il faudra quelques secondes au public pour reprendre ses esprits comme si une étoile filante venait de passer trop près de nous.

Saint-Nazaire, le vendredi 30 novembre 2012.

Le Bandcamp de S.R. Félix Le Myspace de Ramona Cordova

Retour haut de page

Photo Concert Ramona Cordova + S.R. Félix, St Nazaire, Le VIP, le 30.11.2012

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.