Jonathan Kane

I Looked At The Sun

( Table of the elements ) - 2006

» Chronique

le 01.09.2006 à 06:00 · par Gaëtan S.

Après les réussites que furent les récents disques de Chris Cutler et Glenn Kotche, à savoir des batteurs de formation, voilà une nouvelle démonstration que les musiciens derrière les fûts ne sont pas que des donneurs de rythmes. Ils peuvent aussi être des donneurs de leçons.

A ce petit jeu, Jonathan Kane, aperçu chez les SWANS ou La Monte Young notamment, dispense son cours de manière frappante. BQE, qui ouvre cet EP de deux titres, pose les bases : une batterie monstrueusement attaquée et une horde de guitares électriques (en live ils sont 6 guitares pour une basse et une batterie). Le résultat est un blues instrumental, minimal dans sa structure mélodique mais au rendement efficace. 6 minutes de grand tout-droit, à l'image d'un train sur des rails, ça déroule et ça emmène gros. Seule la venue d'une pedal-steel viendra troubler cette avancée pour ammener un peu de repos et de calme.

I Looked At The Sun continue avec la même attitude de fonceur, sûr de lui-même. Les couches de guitares en mode répétition et la batterie qui se veut toujours aussi impulsive créent une sorte d'hypnose à laquelle il est impossible d'échapper. C'est à ce moment là qu'on se rappelle qu'un des surnoms donnés à Jonathan Kane est "l'increvable". Comment le qualifier autrement, lui qui montre ici une fois de plus que matraquer sa batterie pendant plus d'un quart d'heure sur un rythme quasi identique ne l'effraie pas. Rappelons-nous aussi que c'était lui qui était seul derrière les fûts alors que se déchainaient 100 guitares sous les ordres de Rhys Chatham.

Faisant ainsi le lien entre ses débuts en tant que joueur de blues et sa carrière aux cotés de l'avant garde new-yorkaise, Jonathan Kane nous fait partager son expérience de musicien hors norme et inépuisable. Avec deux titres denses et hypnotisants, I Looked At The Sun est un disque rugueux et faussement minimal qui impose son auteur comme un bluesman à part entière, qui a troqué sa rutilante vie urbaine pour une bonne vieille Oldsmobile increvable. Au final, on a pris une leçon de blues.

Retour haut de page

Pochette Disque I looked at the sun

» Tracklisting

  1. BQE
  2. I Looked At The Sun

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.