Loyola

It Will Shine

( Herzfeld ) - 2006

» Chronique

le 14.08.2006 à 06:00 · par Eric F.

"Lo-yo-la, lo-yo-la". Mine de rien, ces trois syllabes qui nous avaient été sussurées en première partie du concert des Kadane Bros. à Strasbourg auront fini par tenir toutes leur promesses...

Si la chanson qui porte le nom du groupe strasbourgeois est absente de cet album, les quelques autres titres que Herzfeld nous avait dévoilé jusque là, centrés autour de l'excellent EP Should Try To Hate sont eux présents, dans des versions reliftées, ce dont on ne peut que se féliciter, vu que les titres en question (Chestnutt Tree, Show Up et Black Hearted Hate) tirent avec brio leur épingle du jeu.

N'en déduisez pas que le reste est forcément inférieur, et pour cause : de son dépouillé trio guitare sèche - basse - batterie, Loyola s'est métamorphosé en un groupe au son recherché et clairement mûri. Une bien belle réussite vu le peu de temps séparant ce premier album des débuts du groupe. Car si chacun dans le groupe a son projet parallèle (T, Spide et Drey) les trois membres du groupe finissent pourtant facilement par ne faire plus qu'un.

Vous allez peut être trouver qu'on radote, mais il est si rare de voir sortir des disques français d'une telle qualité en une période aussi courte (entre H-Burns, My Name Is Nobody et Loyola, nous avons été gatés ces derniers temps) qu'on soulignera une nouvelle fois cette bénédiction.

En revenant à nos moutons, il suffit ici de pas grand chose pour que tout s'envole : les deux voix qui se croisent et montent doucement, la batterie qui claque régulièrement, des lignes de basses imposantes...

Royal Citizen nous prend même par surprise avec sa rythmique tendue et martelée avant de vite nous emporter. A la vérité, quelle que soit la combine que nous proposent les trois jeunes strasbourgeois, on les suit allègrement et sans réfléchir, sous l'effet du charme spontané du trio.

La longueur du disque pouvait un peu inquiéter (quatorze titres tout de même) mais l'intelligence du groupe et sa variété de chansons font qu'on oublie bien vite qu'on a eu peur un court instant. Les textes étant la plupart du temps fort bien sentis, sincères et délivrés dans un anglais parfait, on en arrive à la conclusion que Loyola regroupe incontestablement trois garçons promis à un bel avenir.

Retour haut de page

Pochette Disque It Will Shine

» Tracklisting

  1. Upon The Scene
  2. Black Hearted Hate
  3. Royal Citizen
  4. Night Wear In The Day
  5. Chestnut Tree
  6. It Will Shine
  7. Song Of Fear
  8. Stereo Bum
  9. Show Up
  10. Billy Boy
  11. Look In The Eye
  12. Burden
  13. The Trip
  14. Hello Goodbye

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.