Grails

Black Tar Prophecies 1-3

( Important ) - 2006

Compilation des trois volets des Black Tar Prophecies initialement sortis sur vinyle.

» Chronique

le 11.08.2006 à 06:00 · par Constantin D.

Imaginez Emil Amos, batteur-phénomène de Grails, vous tendre une copie CD-R des deux premiers volets vinyle des Black Tar Prophecies en disant : "This is probably the best shit we've ever recorded." De quoi trembler avec la galette dans les mains. Même sachant qu'il s'agit de la première production de la sainte formation du gobelet de Portland sans Timothy Horner, violoniste attitré du groupe depuis The Burden of Hope (et même avant, du temps de Laurel Canyon), que ma foi il était difficile de ne pas coiffer d'un grand chapeau pointu de roi du violon rock, ou bien ex-aequo avec Warren Ellis. Bref, Grails n'a plus de violon, pour d'obscures raisons, mais Grails est encore bien vivant. C'est à demi-mot que les quatre membres actuels l'avouent, mais cette séparation était autant la fin d'une époque qu'un nouveau départ. La fin de pas mal de frustrations. L'ouverture à des structures plus libres, moins denses, plus de demi-teintes, et de retenue.

Ce qu'on a là, c'est l'intégralité des Black Tar Prophecies, trois volumes rassemblés après deux LP sortis début 2005 sur Robotic Empire et Aurora Borealis. Important Records, qu'on ne pourra accuser d'avoir chômé en cette année 2006 qu'avec une dose surhumaine de mauvaise foi (Blackshaw, Excepter, Diane Cluck, Om...) se charge de l'édition en CD de la totalité de la session et des volumes.

Un nouveau Grails se cache au sein de ce joli digipack en six volets. Les instruments commencent à passer de mains en mains. Zak Riles, à la guitare acoustique, échange sa place avec Amos à la batterie. William Slater au clavier, avec sa veste dépouillée, a désormais une place plus affirmée, et à la guitare électrique, les acrobaties sonores de l'ex-violon sont désormais fort bien remplacées par le jeu sculptural d'Alex Hall. Et ça pourra dérouter à la première écoute, y compris en ayant assisté aux concerts récents, l'atmosphère des Prophecies est plus dilatée, moins dense, et les montées progressives semblent moins inévitables. Encore plus qu'avant, Grails a son propre monde sonore, de façon plus subtile, réclamant du moins une écoute plus attentive. Les présences plus marquées de la guitare sèche et du banjo rapprochent inévitablement le son d'un folk bizarre, futuriste et par là un peu daté ; les rythmiques, elles, se rapprochent plus d'un son seventies, certainement dicté par les goûts indécrottables du groupe pour le psychédélisme, le hard-rock - et les films de samouraï. Bref Grails apparaît encore plus riche et insaisissable qu'auparavant, et se confirme comme l'une des pierres angulaires du rock instrumental de nos années. Ne cherchez plus.

Retour haut de page

Pochette Disque Black Tar Prophecies 1-3

» Tracklisting

  1. Back To The Monastery
  2. Bad Bhang Recipe
  3. Belgium Wake-Up Drill
  4. Smokey Room
  5. Black Tar Frequencies
  6. Stray Dog
  7. Erosion Blues
  8. More Erosion
  9. Black Tar Prophecy

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.