Glenn Kotche

Mobile

( Nonesuch ) - 2006

» Chronique

le 28.07.2006 à 06:00 · par Gaëtan S.

Plus connu comme étant le batteur de Wilco et de Loose Fur, Glenn Kotche est aussi un artiste solitaire et inspiré comme le rappelle la sortie de son troisième album solo Mobile. Essentiellement rythmique, ce disque nous montre une fois de plus que la discrétion imposée par une place sur scène reculée ne signifie pas qu'on est le moins créatif de la bande.

En s'appropriant en début de disque Clapping Music, pièce maitresse de l'oeuvre de Steve Reich, Glenn Kotche ouvre la voie de ce que l'on retrouvera tout au long du disque : des phrases rythmiques simples qui trouvent leurs complexités dans la manière dont elles sont aggencées. Superposées, inversées ou décalées elles reproduisent la fascination d'un mobile selon l'orientation de la source de lumière, le vent et le support qui recueille l'image projetée.

Mélangeant les sons acoustiques et électroniques, Mobile Parts 1 & 2 est la pièce la plus mélodique du disque. Elle avance en suivant la ligne tracée par une mélodie sorti des années 70 avant de se perdre dans des nappes ambient. Mobile Part 3 avec sa rythmique mécanique et son piano distillant une mélodie minimale montre qu'à partir d'éléments a priori épiques on peut créer un morceau sombre, inquiétant et surréaliste. Projections of (What) Might... ne serait sans doute pas renié par Aphex Twin, le titre se posant comme une danse futuriste à la rytmique effrénée et à la mélodie malsaine.

On pourrait entendre dans Monkey Chant une démonstration vaine de l'incroyable dextérité de Glenn Kotche, mais ce solo de batterie de plus de 11 minutes donne plus à voir. Il raconte l'histoire de la bataille de l'armée des singes du conte Hindou de Ramayana. Chaque personnage est caractérisé par une partie ou une action de jeu. Ce morceau étant la pièce centrale du disque, il fait la part belle à l'expression du jeu de Kotche, syncopé et rapide mais restant fluide sans être démonstratif. La batterie sur lequel il joue ayant été fortement retouchée et modifiée pour produire des sons inédits et surtout pour une meilleure ergonomie du jeu on a parfois du mal à croire qu'il est seul derrière les fûts. Rarement un solo de batterie de cette durée aura été si dense et intense.

Reductions or Imitations et Individual Trains sont deux pièces partant du même principe : le réarrangement de parties musicales existantes en morceaux uniquement rythmiques. Ces deux titres sont donc exécutés en remplaçant les mélodies par des rythmes sans en perdre la force émotionnelle et évocatrice.

L'album se termine sur une touche plus fantastique et enfantine avec Fantasy on a Shona Theme, rappelant ainsi que les mobiles sont d'abord des objets que l'on place au dessus du lit des enfants, avec un morceau exécuté au vibraphone, un instrument qui permet de produire des mélodies en tapant dessus. La boucle est donc bouclée.

Retour haut de page

Pochette Disque Mobile

» Tracklisting

  1. Clapping Music Variations
  2. Mobile Parts 1&2
  3. Mobile Part 3
  4. Projection Of (What) Might...
  5. Monkey Chant
  6. Reductions or Imitations
  7. Individual Trains
  8. Fantasy On A Shona Theme

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.