Arrington De Dionyso

Breath of Fire

( K Records ) - 2006

» Chronique

le 06.07.2006 à 06:00 · par Constantin D.

L'intérêt d'un disque d'Arrington de Dionyso est susceptible d'être mis en doute, comme c'est souvent le cas pour les musiques plongeant leurs racines dans l'improvisation libre. Il est certainement difficile d'apprécier la valeur du chant de gorge acoustique du leader d'Old Time Relijun quand on n'a pas assisté à l'un de ses concerts, et eu le témoignage des effets insoupçonnés du jumelage d'un homme et d'une théière. Un témoignage, c'est ce qu'est en effet Breath of Fire, et le minimalisme de l'instrumentation qui y est déployée, la progressivité de son apparition, permettent de rendre effectivement compte de ce que réalise de Dionyso avec sa voix, avec sa voix et une théière, avec une théière et une feuille de papier d'aluminium, avec une gamberge, avec sa clarinette basse...

L'un des traits marquants du travail solo de de Dionyso, ce sont les coïncidences de son parcours qui lui font croiser des chemins déjà empruntés, et qu'il redécouvre pour son compte. Ainsi, cette pochette sage "à la Blue Note" (pour être méchant), si inadéquate au premier abord, par rapport aux dessins orgiaques de de Dionyso qui ornent d'habitude les pochettes d'Old Time Relijun, établit finalement un parallèle logique entre son jeu de clarinette et les techniques d'improvisation libre (en passe de devenir idiomatiques sous ce nom) nées de l'explosion free jazz. La guimbarde nue, si inhabituelle, va jusqu'à évoquer la musique électronique et pourquoi pas celle des imprimantes ([The User]). Et comme Arrington de Dionyso le raconte lui-même (cf. son interview), son chant de gorge si personnel n'a rien à envier à celui d'un chanteur de tuva traditionnel.

Certes, on n'a donc pas le même plaisir à écouter la performance figée qu'à la voir se déployer sous ses yeux. Mais c'est qu'elle se transforme en autre chose, en une matière sonore dont la source n'a plus tellement d'importance. La personnalité, la folie scénique d'Arrington de Dionyso est néanmoins assez puissante pour déborder encore dans la galette en plastique.

Retour haut de page

Pochette Disque Breath of Fire

» Tracklisting

  1. Emptiness and void
  2. Breath of fire (part one)
  3. Solstice
  4. Raining
  5. Balam
  6. Bird shadow
  7. Holotropic
  8. Xibalba
  9. Breath of fire (part two)
  10. Cacao dance
  11. White fire on black fire
  12. Khomuz 1 rabbit nutrient
  13. Khomuz 2 frog nutrient
  14. Khomuz voice one
  15. Khomuz voice two
  16. Khomuz voice three
  17. Khomuz 3 winter
  18. Khomuz 4 traditional variation
  19. Tundra: moving glacier
  20. The lion lays down with the lamb
  21. Paper fire raven baby

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.