Zu

How To Raise An Ox (with Mats Gustafsson)

( Atavistic ) - 2006

» Chronique

le 04.07.2006 à 06:00 · par Constantin D.

Dans son livre sur l'improvisation, Derek Bailey met l'accent sur le fait que l'impro n'a rien d'un genre musical, et même se caractérise plutôt par une transdisciplinarité fondamentale. C'est peut-être la raison pour laquelle la libération free qui a eu lieu au sein du jazz dans les années 60 a rayonné depuis dans tous les genres, les bousculant au passage. Zu est le rejeton d'une de ces rencontres, entre art-rock à la Lightning Bolt et free jazz : le trio d'origine italienne rassemble basse électrique, batterie et saxo bariton. Depuis Bromio en 99, le talent de Zu n'est plus à prouver, et le goût pour la collaboration, typique de l'improvisation libre, se trouve confirmé cette année : après un disque avec le guitariste Eugene Chadbourne en 2000 et un autre avec le Spaceways Inc. de Ken Vandermark en 2004 (à l'époque de la tournée anniversaire de The Ex), voilà que débarque un nouvel invité du trio, un autre saxophoniste, Mats Gustafsson.

How To Raise An Ox confirme donc la tendance de Zu à emprunter plus de coutumes au free jazz qu'il ne le faisait à ses débuts. Né dans les années soixante, d'origine suédoise, Gustafsson fut un acolyte occasionnel de Vandermark et Bailey. De son côté, il fait l'autre moitié du chemin, puisqu'il a créé le trio The Thing en 2000, et la chose n'a rien à envier aux Stooges et autres rocks qui tachent.

Le résultat est encore un fabuleux enregistrement à rajouter aux actifs de Zu et de Gustafsson, en ce qu'il emprunte le meilleur à la fois du free jazz et du rock, sachant user du silence et de breaks comme le free jazz a généralement des difficultés à le faire, sachant laisser tomber la tonalité pour créer des sons passionnants comme le rock a aussi parfois du mal à le faire. La collision des deux sax baritons est passionnante à suivre, les sons s'entrechoquant, se chamaillant, se confondant parfois... on a presque envie de voir dans ce duo saxophone la meilleur raison d'être du disque, mais il faut souligner que les deux autres membres permanents de Zu ne sont en retrait qu'en apparence et travaillent au son de manière tout aussi efficace.

Bref, encore une galette, encore une excellente porte d'entrée à la fois à Zu et à Mats Gustafsson.

Retour haut de page

Pochette Disque How To Raise An Ox

» Tracklisting

  1. Over a furnace
  2. How to raise an ox
  3. Eating the landscape
  4. The king deavours his sons
  5. Bring the war back home
  6. Meat eater, solar bird
  7. Palace of reptiles
  8. Beasts only die to be born
  9. The tiger teaches the lamb

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.