Berkowitz Lake & Dahmer

Tar Weasels

( Fflint Central / Fflint Central ) - 2005

» Chronique

le 17.05.2006 à 06:00 · par Emmanuel B.

Clin d'oeil en forme de pied de nez au fameux groupe prog Emerson Lake and Palmer, le faux trio mais véritable duo Berkowitz Lake and Dahmer (David Berkowitz, Leonard Lake et Jeffrey Dahmer étant de fameux tueurs en série) cache en fait le projet des deux fantastiquement cinglés leaders du label électro Fflint Central, à savoir Tim Jones (aka Pendro) et Barry Williams (aka Oleum ou Cavendish Sanguine).

Sur Tar Weasels, sixième et dernier opus datant de 2005, tous les ingrédients qui font qu'un album de chez Fflint est immédiatement reconnaissable sont présents et savamment dosés. La pochette intrigue et inquiète parce que l'on se demande bien ce que cela peut être, les titres des morceaux amusent et laissent présager un humour des plus noirs. Et en effet, la musique offerte sur cet album fait l’effet d’un bain de minuit dans un lac que l'on dit habité par on ne sait quelle saloperie tentaculaire, le tout un soir sans lune : apaisant au début, il invite rapidement à l’hystérie.

Mais si les ambiances de Berkowitz Lake and Dahmer inquiètent ou donnent la chair de poule, il serait fatal de voir ici un groupe de dark-ambient crapoteux. Tar Weasels ne se soucie pas de créer son monde à grands renforts d'effets pompeux, de drones menaçants et de coups de théâtre, mais instaure ses visions troublantes et troublées en douceur.

Débutant par l'aérien Sky Burial, l'album prend tranquillement le chemin de la chute vers l'antre de la folie. Aux claudiquants Cinnabar Grove et Haunted Automatons que l'on imaginerait bien joués par les machines déréglées de Pierre Bastien, suit l'enivrant Cold Slad, dernière étape avant la découverte du coeur monstrueux mais fascinant de la chose. A partir de No second Thoughts, un retour en arrière n'est plus envisageable et Berkowitz Lake and Dahmer ne laissent pas échapper une seule occasion de nous en faire voir de toutes les couleurs, en prenant le contrôle du cerveau de leurs auditeurs pour finalement les laisser passablement abasourdis (mention particulière au fabuleux Fission).

En proposant un de ces (devenus) rares albums sincèrement et radicalement opposés au principe "un esprit sain dans un corps sain", Berkowitz Lake and Dahmer offrent avec Tar Weasels l'un des meilleures remèdes à la normalité ambiante. Excellent.

Retour haut de page

Pochette Disque Tar Weasels

» Tracklisting

  1. Sky Burial
  2. Cinnabar Grove
  3. Haunted Automatons
  4. Cold Slad
  5. No Second Thoughts
  6. Stoker's Ghoul
  7. Fission
  8. Tar Weasels

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.