The Drones

The Miller's Daughter

( Bang Records ) - 2005

» Chronique

le 03.05.2006 à 06:00 · par Eric F.

Dans son interview, Gareth Liddiard, chanteur-guitariste du quatuor australien des Drones déclare que ce disque, qui compile des restes de sessions des deux albums du groupe (Here Come the Lies et Wait Long by the River and the Bodies of Your Enemies Will Float by) n'est pas bien différent de ce qu'a réalisé le groupe. Dont acte. La où le vociférant aussie se trompe, c'est lorsqu’il déclare que l'on n'est pas obligés d'acheter l'objet. On prendra cette déclaration pour de la modestie tant tout ce qui fait des Drones un groupe fascinant est de nouveau au rendez-vous. On est ici à des lieues d'une compilation bâclée pour attendre le prochain album...

Someone on Your Bound est court, incisif et rageur. Voilà qui lance parfaitement les choses. La suite est au diapason d'ailleurs. Si l’on repère finalement assez facilement quel morceau vient de quelle session (rentre-dedans sans poser de questions pour la période Here Come the Lies, un peu plus posé et tendu pour Wait Long by the River...) , The Miller's Daughter garde pourtant une belle unité qui le consacre définitivement comme un album à part entière. Comment concevoir une seule seconde que des morceaux de la trempe de I Believe ou Henry Ford auraient pu être laissés aux oubliettes ?

Si l’on retrouve donc tout ce qui fait que les Drones sont un groupe séminal, le disque ne nous réserve pas moins quelques surprises, comme le banjo claustrophobe du menaçant I Believe ou encore la ballade plutôt étonnante dans ce contexte qu'est Stop Dreaming où la voix de Liddiard et celle de la bassiste Fiona Kitschin font encore des merveilles. Comme quoi le groupe n'est pas maladroit non plus quand il s'agit de faire dans la finesse (ce qu'on devrait pouvoir apprécier encore plus sur Gala Mill, le prochain album).

Une Australie très poisseuse se dégage encore une fois entre des sombres histoires de junkies (She Had an Abortion that She Made Me Pay For), des villages arriérés (The Miller's Daughter) ou encore des losers intégraux (à peu près tous les morceaux). Ceci toujours avec une sincérité poignante qui prend aux tripes.

Rempli d'effets de guitares déroutants dignes des heures de gloire du Crazy Horse et de rythmes enlevés, The Miller's Daughter n'apportera pas grand chose de neuf au dossier Drones mais ravira autant les fans que ceux avides d'entendre un grand disque de rock.

Retour haut de page

The Miller's Daughter

» Tracklisting

  1. Someone On Your Bond
  2. Bird In A Church
  3. She Had An Abortion That She Made Me Pay For
  4. The Miller's Daughter
  5. I Believe
  6. Meanstreak
  7. Slammin' On The Breaks
  8. Henry Ford
  9. Stop Dreaming
  10. The City

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.