A Day in Black and White

Notes

( Level Plane ) - 2005

» Chronique

le 20.12.2005 à 06:00 · par Constantin D.

A la limite, tout ce que l'on aurait pu reprocher au premier disque de ce quartet de Washington, My Heroes Have Always Killed Cowboys, court LP d'une demi-heure sorti en 2004 sur Level-Plane, c'était d'être trop énorme. Un disque formidable, avec un son gigantesque, une espèce de rock apocalyptique, enchaînant cinq morceaux tous plus décoiffants les uns que les autres.

Une autre direction avait clairement été prise par le groupe dès les splits qui ont suivi ce premier album, avec des titres plus courts, plus directs peut-être, un chant plus mis en avant et des paroles plus explicites. Malheureusement, la recette ne fonctionne pas très bien sur ce nouveau Notes. Certes, il y a de bons moments, une certaine virtuosité parfois dans les guitares, mais bien souvent on s'ennuie, tout cela est étonnamment banal de la part des auteurs de My Heroes, que ce soit dans les paroles ou dans la construction des chansons.

La retenue paradoxale qu'il y avait dans My Heroes, ses interminables moments de tension, ce chant excédé et retenu... laissent la place à des choses qui font plus penser à City of Caterpillar (auteurs d'un unique mais plébiscité disque, pourtant moins bon que My Heroes), RATM ou même From Monument to Masses. Peut-être le groupe a-t-il été influencé par des formations moins progressives et plus directes, pas très intéressantes, avec lesquelles ils ont partagé splits et concerts (que ce soit Black Castle, Navies ou Golden Birds).

Une déception donc, un disque qui ne résiste pas à beaucoup d'écoutes... Peut-être vaut-il mieux ne pas avoir goûté à son prédécesseur pour mieux l'apprécier.

Retour haut de page

Pochette Disque Notes

» Tracklisting

  1. Tinnitus
  2. New Energy
  3. A Literal Title
  4. Lame Duck
  5. Less is More
  6. Long Distance Song Effects
  7. Nothing with Nothing
  8. A Good Turn
  9. Ronald' Right
  10. All Plots
  11. Sink Brand Cut Waist

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.