Sunn O)))

Black One

( Southern Lord ) - 2005

» Chronique

le 07.12.2005 à 06:00 · par Emmanuel B.

L'impossible est semble-t-il encore arrivé : à l'instar des autres extrémistes de l'infra-basse et des ambiances monolithiques que sont Bohren und der Club of Gore, SunnO))) a réussi avec son dernier opus, Black One, à évoluer vers de nouveaux horizons tout en restant fidèle à une intransigeante ligne artistique résumée sur chacun de leurs albums : "Maximum Volume Yields Maximum Results".

Cette fois-ci, la part belle est faite aux voix qui, si elles avaient fait leur apparition avec Julian Cope et Runhild Gammelsaeter sur White 1 ou Attila Csihar sur White 2, se voient ici prendre une position grandissante.

Supportés par Oren Ambarchi, John Wiese, et d'autre part par Wrest de Leviathan et Malefic de Xhastur pour les voix, Stephen O'Malley et Greg Anderson rajoutent avec Black One une corde de plus à leur arc : leurs déflagrations ne sont plus limitées à la seule puissance tellurique de riffs de guitares ouragantesques, elles se voient agrémentées d'un chant adéquat, à savoir celui alliant les meilleurs gimmicks de deux genres terribles : le doom et le black metal.

La différence entre les voix de White 1 et White 2 (deux albums à définitivement considérer ensemble) et celles de Black One, réside dans le fait que Wrest et Malefic remplissent eux aussi la ligne artistique citée plus haut : Maximum Volume Yields Maximum Results.

Le mur du son de Black One est donc aussi varié dans ses composants - l'album étant sans doute le moins linéaire de Sunn O))) - qu'indestructible dans ses fondements. Fantastique album.

Retour haut de page

Pochette Disque Black One

» Tracklisting

  1. Sin Nanna
  2. It Took The Night To Believe
  3. Cursed Realms (Of The Winterdemons)
  4. Orthodox Caveman
  5. CandleGoat
  6. Cry For The Weeper
  7. Báthory Erzsébet

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.