Math and Physics Club

Movie Ending Romance

( Matinée Recordings ) - 2005

» Chronique

le 26.08.2005 à 06:00 · par Thomas F.

Il y a quelques mois, le corrosif et très recommandable webzine américain Tiny Mix Tapes signait une chronique radicale et pour le moins originale du dernier album de Nine Inch Nails. Totalement dépourvue de texte, elle ne montrait que la capture d’écran d’une fenêtre Windows XP demandant la confirmation de la suppression d’un dossier portant le nom du dit album (With Teeth) avec le curseur de la souris évidemment positionné sur le "oui" (voir ici). Alors non, ce second EP de Math and Physics Club pour le label Matinée Recordings ne mérite pas selon moi un destin aussi funeste que le dernier opus à avoir jailli de l’esprit torturé de Trent Reznor (vous avez toujours des mp3s vous d’abord ?). Seulement à l’heure de le chroniquer, la tentation est grande d’avoir recours à mon tour à la touche "Impr Ecran" de mon PC. Sur leur site, les cinq américains de MAPC proposent en effet une section dénommée "Stuff We Like". Or il est impossible de ne pas ressentir une énorme frustration à la consultation de la liste des groupes qu’ils aiment tant il semble qu’un copié-collé de celle-ci en dira toujours plus long sur leur musique que quelques mots choisis sur un modeste webzine. M’enfin comme dirait ce cher Gaston, chez nous à Millefeuille les jeux vid...pardon la musique c’est notre passion alors faisons preuve d’abnégation et rédigeons. Pour les plus pressés voici tout de même un lien vers la fameuse page : http://www.mathandphysicsclub.com/we_like.html.

Argh. Et voilà il n’y a plus personne. By Jove, je savais bien que j’aurais du mettre ce lien en post scriptum et pas avant. Pfff. !*@£$ (...) Oh pardon je ne vous avais pas vu ! Merci d’être resté. Non non pas la peine de me préciser si c’est par charité ou simplement parceque vraiment vous n’avez rien de mieux à faire au travail. En même temps, c’est inquiétant ce manque de curiosité concernant le lien, non ? Enfin je ne voudrais pas être vexant mais bon voilà quoi…

Avec MAPC donc, tout est affaire de références. A commencer par le nom, dérivé de Breakfast Club, un des premiers films de John Hugues, réalisateur dans les années 80 du cultissime La folle journée de Ferris Bueller. Les amateurs de comédies romantico-adolescentes savent bien que John Hugues a également scénarisé Pretty in Pink, l’un des archétypes du genre. Et c’est peu dire qu’avec des vignettes bavardes à la hauteur de titres comme Movie Ending Romance ou Graduation Day, ces musiciens originaires du toujours actif état de Washington ont su capturer avec talent l’essence la plus noblement niaise de ces films, celle là même qui nous accroche, malgré tous nos sarcasmes destinés à sauver les apparences, jusqu’à la fin d’un "Elle est trop bien".

Musicalement, la chanson titre et d’ouverture de cet EP s’enchaîne étrangement mieux avec le When We Get Famous qui clôturait le précédent que la suite avec elle. Non pas que l’influence des Smiths débutants, globalement la plus prégnante de la liste sur Weekends Away, ne soit plus palpable sur White and Grey ou Graduation Day, puisqu'au contraire certains passages de ce dernier morceau évoquent plus que jamais la rémanence d’un Still Ill. Mais le tempo sensiblement plus lent de ces titres, les guitares plus en retrait qu’à l’ordinaire et la plus grande attention portée notablement aux autres instruments (violon pour Graduation Day et harmonica digne du Belle and Sebastian pastoral des origines pour le final de White and Grey) les rendent moins immédiatement délectables et familiers alors même qu’ils constituent pour ces élèves besogneux les plus belles promesses d’extension du domaine de la lutte en vue d’un premier album à paraître un jour de 2006, qui sait peut être en même temps que le troisième LP de leurs homologues écossais de Camera Obscura. En espèrant toutefois que d’ici là ils ne se reprennent pas les pieds dans le tapis de la bibliothèque comme avec cette reprise bien vaine du You’re So Good To Me des Beach Boys qui ponctue le mini-CD. Ce serait vraiment dommage de devoir leur dire adieu si tôt sur le quai d'une gare anonyme.

ps : comme quoi ça valait la peine de lire cette bafouille jusqu'au bout, deux titres du groupe, un de chaque EP, sont téléchargeables sur cette page.

Retour haut de page

Pochette Disque Movie Ending Romance

» Tracklisting

  1. Movie Ending Romance
  2. White And Grey
  3. Graduation Day
  4. You're So Good To Me

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.