Raymond & Maria

Vi Ska Bara Leva Klart

( Metronome ) - 2004

» Chronique

le 19.08.2005 à 00:00 · par Erwan M.

De Abba aux Cardigans, de Stina Nordenstam aux Wannadies, la Suède conserve avec élégance un goût certain pour la mélodie pop imparable. Injustement boudé à l’extérieur de leur pays, le premier album de Raymond & Maria sorti en été 2004 a pourtant tous les ingrédients pour figurer sur la mixtape idéale ‘soleil/vacances/j’oublie tout’.

En un seul single (Ingen Vill Veta Var Du Köpt Din Tröja - Personne ne veut savoir où tu as acheté ton T-shirt), bombardé l’année dernière sur toutes les plages FMs de Scandinavie, le sexy sextet de Stockholm s’est forgé une popularité aussi soudaine que méritée. Le groupe, qui tient son nom d’un club échangiste de la capitale, cite Simon & Garfunkel et Abba parmi ses influences. La parenté semble bien sur évidente : les paroles faussement naïves chantées par les deux sirènes Maria et Camilla sur des orchestrations certes classiques (guitare, basse, battere) s’inscrivent dans la grande tradition pop acoustique. Avec ses mélodies sucrées prête à l’emploi (option soirées karaoké ou concertos pour cabine de douche), ses harmonies vocales virginales, ses arrangements pour cordes lisses et soyeux, et ses clap/clap à profusion, Vi ska bara leva klart s’annonce comme le compagnon idéal contre la morosité.

Si Raymond & Maria ne révolutionne en rien le cours de la musique, les morceaux simples et sans prétention de ce premier album (Redan idag, Nej, ou le tubesque Ingen) s’avèrent sérieusement efficaces. Les allergiques aux blondes passeront leur chemin, les amateurs de délicatesses sucrées seront eux, parfaitement comblés.

Retour haut de page

Pochette Disque Vi ska bara leva klart

» Tracklisting

  1. Nej
  2. Ingen vill veta var du köpt din tröja
  3. Redan idag
  4. Ingenting för dig
  5. De älskar dig
  6. Min pappa
  7. Det går aldrig att bli dum igen
  8. Vi ska bara leva klart
  9. Som
  10. När jag blundar

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.