Marissa Nadler

The Saga of Mayflower May

( Beautiful Happiness ) - 2005

» Chronique

le 05.07.2005 à 06:00 · par Erwan M.

Un vent frais nous arrive de Nouvelle Angleterre: Marissa Nadler, énigmatique créature échappée de l’époque victorienne, vient de publier son second recueil. Dans la lignée de Ballads of Living And Dying, étourdissant premier album de folk spectral où les vers d’Edgar Alan Poe et de Pablo Néruda se répandaient sur des mélodies chimériques, The Saga of Mayflower May enfonce le clou et déverse un spleen capiteux des plus contagieux.

Nadler l’ensorceleuse se fait conteuse : ses histoires d’adultères, de ruptures douloureuses aux tragiques conclusions nourrissent les délicates progressions harmoniques méticuleusement brodées sur sa douze cordes. Dans la grande tradition des murder ballads, Nadler distille une ambiance sombre et mélancolique. Sa voix, présence impalpable perchée sur des hauteurs voilées, fondue dans des arrangements éthérés (orgue ancestral, flûte, cloches, ukulele), rappelle les incantations de muses d’un autre temps : il y a du Linda Perhacs du Vashti Bunyan dans le timbre de Marissa. Dissimulée derrière un embrun de réverbes, les inflexions sopranes de Nadler flottent dans une atmosphère mystique et acerbe.

Entre le sépulcral Calico, la caresse Famous Song et le frissonant Old Love Haunts Me In The Morning, les introspections en apesanteur de Marissa Nadler, méticuleusement déclinées sur onze vignettes mélancoliques, captivent et envoûtent l’auditeur. En Nouvelle Angleterre, il fait bon panser ses plaies en musique...

Retour haut de page

Pochette Disque The Saga of Mayflower May

» Tracklisting

  1. Under an old umbrella (Turquoise)
  2. The little famous song
  3. Mr. John Lee
  4. Damsels in the dark (Photographs)
  5. Lily, Henry, & the willow tree
  6. Yellow lights
  7. Old love haunts me in the morning
  8. My little lark
  9. In the time of the lorry low
  10. Calico
  11. Horses and their kin (Highway Song)

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.