Bardo Pond

Cypher Documents I

( Three Lobed Recordings ) - 2005

» Chronique

le 27.05.2005 à 06:00 · par Arnaud G.

Allez, on rend les armes. Après avoir essayé en vain de modéliser d'une quelconque façon la discographie du groupe le plus bruyant de Philadelphie, on ne peut que se coucher devant une telle montagne. Essayons tout de même: il y a eu au minimum cinq cassettes, sept-huit 45 tours, quelque chose comme une quinzaine d'albums (y compris des CDR), au bas mot deux split EPs (Mogwai, Subarachnoïd Space), des dizaines de mp3s jamais gravés sur leur site, des collaborations (une grosse douzaine), des séries de disques Volume (le dernier étant Vol. 5), des projets de live dans les cartons d'ATP depuis au moins deux ans, des titres sur une vingtaine de compilations qui pour simplifier le tout sont souvent inédits et enfin une Peel Session absolument dantesque dont on se demande pourquoi celle-ci n'a jamais été éditée. Ca doit être tout. Rajoutez à ça qu'au moins la moitié de toute leur discographie est introuvable, et voyez un peu l'embarras qui guette Isobel Sollenberger à chaque fois que quelqu'un lui demande combien de disques a réalisé Bardo Pond.

Dans notre quête de modélisation de leur discographie, Bardo Pond nous tend la main avec insistance et publie donc ce Cypher Documents I, qui compile des titres, ou plutôt ce qu'ils appellent des "Mp3 singles" mis sur leur site internet entre 1999 et 2000. Pour les aficionados du groupe qui auraient donc raté les fameux titres, ce disque propose donc un rattrapage a priori non exhaustif (un disque avec tous les Mp3s publiés aurait été vraiment trop simple) et qui résume bien Bardo Pond lorsque ils s'échappent du format album : franchement planant, carrément fumeux, complètement dissonant et parfois involontairement migraineux.

Les titres lents n'ont ici pas leur place, et le brouillon sonore tranche avec la rigueur de certains morceaux des deux derniers albums, Dilate, et On the Ellipse dont le calme relatif, et les constructions posées sont ici un lointain souvenir. Déconstruction sonore, Cypher Documents I alterne l'excellent (Living Testament, Nomad) et le moins bon (YaYaYaYa) et est donc à prendre avec précaution, uniquement pour les fans, comme on dit parfois. D'ailleurs les fans, pourquoi auraient-ils besoin d'un disque composé de Mp3 disponibles sur le site de leur groupe chéri ? Simplement parce que dans son désir de brouiller les pistes, un des Mp3 publié était juste un extrait de 5 minutes d'un morceau qui à l'origine faisait 31 minutes. Morceau que l'on retrouve en dernière place sur ce disque...

Vous suivez ? Non ? Allez on recommence: cinq cassettes, sept-huit 45 tours...

Retour haut de page

Cypher Documents I

» Tracklisting

  1. Living Testament
  2. Slag
  3. Nomad
  4. Quiet Tristin
  5. YaYaYaYa
  6. Black Turban
  7. From The Sky

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.