Blonde Redhead

La mia vita violenta

( Smells Like Records ) - 1995

» Chronique

le 15.06.2004 à 12:00 · par Eric F.

Blonde Redhead est un groupe bien souvent comparé à Sonic Youth... et c'est bien dommage ! Explication: bien que cela puisse paraître flatteur, le compliment se transforme bien souvent en accusation de plagiat alors qu'il est terriblement réducteur de considérer ce trio international (deux jumeaux italiens et une japonaise) comme de pâles copieurs. Même amour pour les guitares trafiquées et distordues certes, mais Blonde Redhead (nom tiré d'un morceau de DNA repris par... Sonic Youth) a plus d'un tour dans sa six cordes : ce voyage supersonique de dix titres en quarante minutes laisse pantois devant tant d'inventitvité et on pourrait même renverser les critiques en remarquant qu'UFO ressemble à un Sunday avant l'heure d'un A 1000 leaves! Ici, pas de bruit histoire de se faire plaisir, la distorsion ne prend jamais d'excuses discutables comme peut souvent le faire le groupe new-yorkais (que ceux qui bondissent en protestant se farcissent Goodbye 20th Century en punition !). Les larsens et la saturation sont à leur place et déservent tuojours les mélodies: on prend un pied immense sur les changements improbables de Down Under, chanson pop parfaite dans un monde idéal... De plus, le groupe manie tout aussi bien les séquences apaisées comme le montre le bien titré Harmony où s'invite une sithare aux vertus élévatrices. Ce n'est après tout peut-être pas un hasard si le seul (faux) hommage du disque est adressé à un certain Young Neil...

Retour haut de page

La mia vita violenta

» Tracklisting

  1. I Still Get Rocks Off
  2. Violent Life
  3. U.F.O.
  4. I Am There While You Choke On Me
  5. Harmony
  6. Down Under
  7. Bean
  8. Young Neil
  9. 10 Feet High
  10. Jewel

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.