Okkervil River

Black Sheep Boy

( Jagjaguwar ) - 2005

» Chronique

le 21.04.2005 à 06:00 · par Jean-Yves B.

Il y avait du pain sur la planche. Concevoir le digne successeur des incroyables Don't Fall In Love With Everyone You See et Down The River Of Golden Dreams n'était en effet pas une mince affaire, mais les Okkervil River s'y sont attelés avec courage et ambition, pour déboucher sur ce Black Sheep Boy qui à l'instar de ses prédécesseurs fait le grand écart entre tradition folk ancestrale et rock puissant et racé. Une idée de départ : prendre comme base la chanson éponyme de Tim Hardin, songwriter folk relativement populaire des années 60, reprise brièvement en ouverture ici, et approfondir le long de dix titres son personnage, le "Black Sheep Boy" (la brebis galeuse), dépeint ici par Will Sheff en anti-héros flamboyant, loser catastrophique et assumé.

On retrouve dans les deux plus grands titres de ce nouvel album des thèmes chers à Sheff, traités de manière particulièrement convaincante : la violence incontrôlable dans For Real et la jalousie et l'envie de revanche dans Black. Le narrateur de For Real l'avoue d'entrée, sans détours : "Some nights I thirst for real blood, for real knives, for real cries". Tout est parfait dans ce titre introducteur où la folie et le pathétique grandiose du personnage sont rendues parfaitement palpables par l'interprétation vocale hantée de Sheff, les brutales saillies de guitare électrique et le bref mais épique solo final. Peut-être plus saignant encore, le fantastique Black est sans doute le titre le plus rock enregistré par le groupe, avec les claviers de Jonathan Meiburg très en avant. La voix de Sheff part par moments complètement en vrille, comme si lui et son personnage ne faisaient plus qu'un. Ces deux moments extrêmement intenses de folk/rock violent et habité viennent assez tôt dans le disque (éclipsant d'ailleurs la pauvre In A Radio Song, coincée entre de tels mastodontes), mais les réjouissances ne sont pas finies pour autant.

Get Big, qui suit la déflagration de Black, est un duo country voix masculine/féminine assez séduisant. Sheff y parle presque plus qu'il ne chante vraiment, se montrant aussi à l'aise dans l'art du murmure confessionnel que celui du hurlement hystérique. A King And A Queen est une ballade à guitares qui serait assez classique sans l'arrivée d'une section de cuivres aux interventions particulièrement judicieuses et réussies. Le plaintif et superbe A Stone en bénéficie également, avec un joli feu d'artifice en guise de final. Le puissant The Latest Toughs est un retour à la veine très rock du début du disque, toutes guitares électriques dehors, encore une tentative plus que réussie de reproduire l'énergie des prestations scéniques du groupe sur disque. La musique épousant la schizophrénie du personnage, on passe sans transition à la délicatesse acoustique de Song Of Our So-Called Friend, une merveille absolue de finesse et de grâce mélodique. So Come Back, I Am Waiting, conçue comme le climax de cet album se propose quant à elle de passer d'un extrême à l'autre le long de ses huit minutes - guitares acoustiques, électriques, section de cordes, de cuivres, tout y est, et la chanson par miracle fonctionne. Le lent et hanté A Glow arrive comme un coda discret après cette longue apothéose, refermant un quatrième album dont l'ambition ne peut que laisser rêveur.

Mission accomplie donc pour Okkervil River qui confirme sa place de choix dans le panthéon des quelques artistes américains qui réinventent véritablement la musique folk avec passion et talent. Les sommets de Black Sheep Boy (For Real, Black ou Song Of Our So-Called Friend) n'ont rien à envier aux bouleversants Westfall ou Seas Too Far To Reach des années passées. Plus qu'à s'incliner devant tant d'énergie et d'ambition maîtrisées : on tient décidément là un grand groupe.

Retour haut de page

Pochette Disque Black Sheep Boy

» Tracklisting

  1. Black Sheep Boy
  2. For Real
  3. In a Radio Song
  4. Black
  5. Get Big
  6. A King and a Queen
  7. A Stone
  8. The Latest Toughs
  9. Song of Our So-Called Friend
  10. So Come Back, I'm Waiting
  11. A Glow

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.