Radar Bros.

The Fallen Leaf Pages

( Merge Records ) - 2005

» Chronique

le 14.04.2005 à 06:00 · par Jean-Yves B.

Comme le faisaient remarquer pertinemment il y a quelques années les Supertramp, qui en savent quelque chose, "certaines choses ne changent jamais". De toute évidence, les Radar Bros. en font partie, eux qui sortent avec ce The Fallen Leaf Pages un album en tous points similaire à leurs trois précédents, quant bien même leur premier date d'il y a presque dix ans (car le groupe a un rythme de production aussi lent que le tempo de ses chansons). Au menu donc, toujours ces chansons mélodiques et atmosphériques, la voix chaleureuse et enveloppante de Jim Putnam, un son de guitare bien particulier et cette manière de faire se rencontrer Pink Floyd et Grandaddy en passant le tout au ralenti qui a valu au groupe de se faire recenser parmi les membres du soi-disant mouvement "slowcore". La seule petite innovation formelle est à noter dès le bref et superbe Faces Of The Damned d'ouverture, où l'on entend un discret choeur d'enfants pendant une trentaine de secondes.

A moins d'être bien impatient, il n'y a pourtant pas lieu ici de regretter ce statu-quo, puisque les Radar Bros. demeurent maîtres de leur art et livrent une nouvelle fois un album qui, s'il n'atteint peut-être pas les sommets de And The Surrounding Mountains (leur meilleur à ce jour), ne contient pas l'ombre d'un faux pas. A l'écoute de The Fallen Leaf Pages, on retrouve cette impression familière de flotter dans un monde à la fois calme et éthéré, comme si nous voyagions au dessus des nuages, mais aussi subtilement angoissé, la diction et les textes de Jim Putnam créant parfois un trouble insidieux (sa manière placide de chanter le début de Show Yourself, par exemple : "It's nice to see/A knife in your back/A raging red sea/For which your mouth is a sack"). Si on négligeait le texte de la chanson, qui n'a rien à voir, on pourrait s'amuser à lire le titre de la chanson We're Not Sleeping comme un clin d'oeil ironique aux détracteurs du groupe. C'est vrai : chez les Radar Bros., on ne dort pas, on fait des rêves doux et cruels.

Retour haut de page

Pochette Disque The Fallen Leaf Pages

» Tracklisting

  1. Faces Of The Damned
  2. To Remember
  3. Papillon
  4. Government Land
  5. We're Not Sleeping
  6. Dark Road Window
  7. Like An Ant Floating In Milk
  8. Is That Blood
  9. The River Shade
  10. Show Yourself
  11. Sometime, A While Ago
  12. The Fish
  13. Breathing Again

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.