Harris Newman

Accidents with Nature and Each Other

( Strange Attractors ) - 2005

» Chronique

le 11.03.2005 à 06:00 · par Antoine D.

Bien que Harris Newman côtoie assidûment la scène montréalaise en qualité d'ingénieur du son (son studio de mastering, baptisé Greymarket, a accueilli bon nombres d'artistes en provenance de Constellation, Alien8...) et de musicien (membre de Sackville, participations chez Esmerine, Hrsta...), sa carrière solo baigne pourtant dans un tout autre univers: sortis chez Strange Attractors Audio House (label basé à Portland), ses deux albums officient en effet dans un registre folk instrumental centré sur la guitare acoustique et ses influences ne sont ni plus ni moins que les figures emblématiques de Takoma (John Fahey, Robbie Basho, Leo Kottke...). Difficile en effet de ne pas mentionner la référence absolue qu'est John Fahey lorsque l'on parle de ce genre musical, et à cet égard, une partie du catalogue Strange Attractors s'affirme en tant que fier descendant de la tradition Takoma. Outre la présence de Glenn Jones, de Steffen Basho-Junghans, de Ben Chasny (une réédition du Manifestation de Six Organs of Admittance) et en attendant l'arrivée prochaine de Charlie Schmidt, Strange Attractors édite donc le second album de Harris Newman, deux ans après le très prometteur Non-Sequiturs.

Sans grandes surprises, les trois premières pistes ne cachent guère leur accents "faheysiens" et un art maîtrisé du fingerpicking: introductions contemplatives et variations de la cadence (The Butcher's Block), longs dégradés (Cloud City), subtilité du jeu et toucher contrasté sont ici au rendez-vous et viennent en quelque sorte saisir le relais tendu par le premier album. Moins dense qu'un Jack Rose, moins complexe qu'un Steffen Basho-Junghans, les valeurs de Harris Newman se basent avant tout sur une certaine simplicité, une ouverture qui confère un aspect immédiat à ses compositions. Et pourtant, Accidents with Nature and Each Other n'est pas qu'une répétition de Non-Sequiturs puisque le guitariste montréalais affiche parallèlement une volonté de se frayer une voie plus personnelle, en promouvant une atmosphère de noirceur et en n'hésitant pas à s'aventurer sur des terrains plus expérimentaux, comme lors de deux intermèdes (It's a Trap Part I & II) où s'immisce le souffle hanté des drones générés par une guitare lapsteel.

A partir de la quatrième piste, l'album prend ainsi une tournure plus singulière, que vient prolonger le titre Lake Shore Drive sur lequel Harris Newman est rejoint par deux collaborateurs, Bruce Cawdron (GY!BE) au glockenspiel et Sandro Perri (aka Polmo Polpo) au lapsteel, dans une ambiance fantomatique où la guitare prend parfois des accents indiens. Suite à un passage blues plus tendu (A Thousand Stolen Blankets to Keep You Warm at Night), le disque développe alors d'autres visions cinématiques, tout d'abord sur Lords & Ladies où la section rythmique accentue progressivement l'impact des séquences répétées par la guitare (Bruce Cawdron démarre avec un pandeiro dans la première partie et termine à la batterie), puis sur Out of Sorts, une longue ascension durant laquelle les mélodies voyagent au sein d'espaces densifiés. La dernière partie de l'album marque un retour vers des aspects plus méditatifs, le long de chemins parfois parcourus à tâtons (Stopgap Measure), avant de s'achever sur un Driving All Night With Only My Mind rythmé par les balais de la batterie et où guitare et glockenspiel se complètent subtilement.

Ce second album séduit tant par la diversité des approches effectuées que par la cohérence de sa progression: les choix instrumentaux sont toujours appropriés et enrichissent le jeu de Newman, quant à l'évolution du disque, elle est suffisamment bien pensée pour susciter une attention toute naturelle. D'autre part, si d'un point de vue technique la richesse et la qualité sont réellement présentes, Accidents with Nature and Each Other se laisse néanmoins facilement apprivoiser: en somme, cet album maintient une certaine accessibilité sans pour autant faire de concessions, et il vient souligner une fois de plus tout le talent que Harris Newman avait laissé entrevoir sur son premier opus solo. Une belle confirmation.

Retour haut de page

Accidents with Nature and Each Other

» Tracklisting

  1. The Butcher's Block
  2. Cloud City
  3. Continental Drift
  4. It's a Trap (Part I)
  5. Lake Shore Drive
  6. A Thousand Stolen Blankets to Keep You Warm at Night
  7. Lords & Ladies
  8. Out of Sorts
  9. It's a Trap (Part II)
  10. Accidents
  11. Stopgap Measure
  12. Driving All Night with Only My Mind

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.