Neko Case

The Tigers Have Spoken

( Mint Records / Anti ) - 2004

» Chronique

le 20.11.2004 à 06:00 · par Eric F.

L'internet s'avère souvent être extrêmement précieux pour le chroniqueur en herbe quand il doit faire face à des artistes qu'il ne maîtrise pas forcément. Bien que ce ne soit pas exactement mon cas avec Neko Case (croisé à maintes reprises aux côtés de Calexico, Giant Sand mais aussi des New Pornographers). Un petit tour sur le site de la belle rousse indique bien l'importance qu'a la musique des autres sur la sienne (la page d'accueil est en fait une longue liste de remerciements envers divers musiciens et groupes). Sortant un live bien loin du package best of après trois albums, il était grand temps de prêter attention à cette dame. Comme le laissent penser ses connexions tucsoniennes, la musique de Neko Case est fortement connotée "country", genre forcément galvaudé, et il serait donc légitime de se demander comment l'américaine pourrait se démarquer du reste. La réponse tient en grande partie dans son filet de voix qui s'impose très vite (également se référer à la dernière livraison de The Band Of Blacky Ranchette, surtout son duo avec Richard Buckner). On imagine bien la belle en femme fatale pas vraiment prête à s'en laisser imposer : les cowboys n'ont qu'à bien se tenir dans le Train From Kansas City tant sa conductrice joue les patronnes. Si elle n'est pas épaulé par ses amis Burns et Convertino, Neko Case a quand même à sa disposition sur ce live au son parfait, un backing band fort efficace qui vogue entre le vague à l'âme d'un Neil Young (Hex pourrait faire penser à certains titres du canadien) et un enthousiasme débordant comme le montre cette reprise du traditionnel This Little Light, comme un gospel country. Alors bêtement, on lève les bras bien haut et on suit en rythme. Mais on préfère encore plus Neko Case quand ses mélodies laissent volontiers les avant-postes à sa voix, on en pleurerait presque sur le splendide Favorite. Et si sa version de Rated X n'a pas grand chose à voir avec celle des White Stripes, on l'utilisera pour rappeler que la dame est arrivée en tête (et haut la main) dans un sondage commandé par... Playboy, concernant les chanteuses indie rock les plus sexys (une fois de plus merci internet pour ton monde improbable) ! Mais bien loin de toutes ces basses considérations, ce disque a bien évidemment le mérite de se défendre tout seul comme un grand, offrant de douces griffures de la part de cette ravissante tigresse.

Retour haut de page

Tigers Have Spoken

» Tracklisting

  1. If You Knew
  2. Soulful Shade Of Blue
  3. Hex
  4. Train From Kansas City
  5. The Tigers Have Spoken
  6. Blacklisted
  7. Loretta
  8. Favorite
  9. Rated X
  10. This Light
  11. Wayfaring Stranger
  12. Tigers Are Noble

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.