Artistes Divers

Tribute to Pavement - Everything Is Ending Here

( Homesleep ) - 2003

» Chronique

le 25.08.2003 à 12:00 · par Eric F.

Comme le suggère judicieusement le livret de ce copieux hommage (deux fois 18 titres tout de même !), il n'est plus vraiment nécessaire de s'étendre éternellement sur l'importance qu'a eu Pavement dans le rock indé des années 90. Une fois les mouchoirs des fans transis séchés après l'annonce du démantelement du gang et des carrières solos pas encore totalement convaincantes (n'est ce pas Stephen "Guitar Hero" Malkmus ?), voilà donc un moment assez réjouissant de la période post-Pavement, à savoir l'hommage de leurs pairs, groupes plus ou moins récents, connus ou bien underground. Comme sur n'importe quel disque de Pavement, il y a ici à boire et à manger, mais aussi à jeter. Le disque démarre d'ailleurs bien mal avec un inédit balourd de Spearmint à la gloire de Malkmus et ses comparses, suivi par un Shady Lane revu et corrigé par Solex dans une version certes amusante, mais vite oubliée. C'est après le quelconque Give It A Day de Yuppie Flu que les choses sérieuses commencent avec la relecture noisy de Home par Bardo Pond (comment aurait-il pu en être autrement ?). Petite surprise, on retrouve Number One Cup pour l'une de trois versions de Here du disque, en espérant que cette reprise laisse augurer d'une reformation. Ce déballage de reprises montre quand même l'incapacité de certains groupes à éviter le plagiat pur et simple de l'original comme sur les classiques Trigger Cut, Cut Your Hair et Gold Soundz, respectivement par El Goodo, Airport Girl et Garlic. Au moins on a ici la preuve de l'importance qu'ont pu avoir le timbre si particulier de Malkmus et l'esprit décalé du groupe. Décalé, c'est le mot d'ordre du Range Life joué par Future Pilot Aka dans une version terriblement ralentie et chantée... en écossais ! Difficile de trouver un juste milieu ? Des groupes comme Quickspace et leur relecture space-rock de We Are Underused ainsi que Fuck reprenant Heaven Is A Truck dans un esprit proche du récent album solo de leur chanteur Tim Prudhomme montrent qu'on n'est pas obligés de faire n'importe quoi pour se démarquer des versions originales. La bonne surprise de cet hommage vient de la qualité des groupes totalement inconnus dont certains n'hésitent pas à s'attaquer au "côté obscur" de Pavement comme Panty Lies sur l'exhutoire Baby Yeah ou Bernhard & Bianca et sa version faussement naïve de Gangsters & Pranksters, tout comme le I Love Perth de John Wayne Shot Me. C'est d'ailleurs un groupe inconnu qui vole la vedette à tous les autres participants : Boxstep atteint des sommets sur un Stop Breathin' que même la version originale n'approchait pas. Les guitares bruyantes de la fin étant en partie remplacées par des cordes majestueuses et l'alternance entre voix féminine et masculine donnant au titre encore plus de profondeur. La grande variété d'interprétation sur ces deux disques nous en ferait presque oublier que l'on écoute un hommage à Pavement, et nous enlèverait presque l'idée de verser, une nouvelle fois, une larme nostalgique.

Retour haut de page

Tribute to pavement -  Everything Is Ending Here

» Tracklisting

CD1

  1. Spearmint / This Is A Souvenir
  2. Solex / Shady Lane
  3. Yuppie Flu / Give It A Day
  4. Bardo Pond / Home
  5. Number One Cup / Here
  6. Comet Gain / Ann Don't Cry
  7. Lenola / Kennel District
  8. Appendix Out / Frontwards
  9. Quickspace / We Are Underused
  10. Saloon / Shoot The Singer (1 Sick Verse)
  11. Sparesnare / Dancing With The Elders
  12. Fonda 500 / Box Elder
  13. Micevice / Feed Them To The Lions (Linden)
  14. C-Kid / In The Mouth A Desert
  15. Julie's Haircut / Summer Babe
  16. Scream C Baby / Unfair
  17. El Goodo / Trigger Cut
  18. Kicker / Father To A Sister Of Thought

CD2

  1. Fuck / Heaven is a truck
  2. Tindersticks / Here
  3. Garlic / Gold soundz
  4. Future pilot aka vs colditz / Range life
  5. Trumans water / Forklift
  6. Boxstep / Stop breathin'
  7. Silkworm / And then...
  8. John Wayne shot me / I love Perth
  9. Airport girl / Cut your hair
  10. Magoo / Perfume - v
  11. Tyde / Perfect depth
  12. Panty lions / Baby, yeah
  13. Oranger / Winner of the
  14. Perturbazione / We dance
  15. Tiger wood / Elevate me later
  16. Bernhard & bianca / Gangsters & pranksters
  17. Lunchbox / Here
  18. Fivehead / CIRCA 1762"

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.