Bardo Pond

Lapsed

( Matador ) - 1997

» Chronique

le 24.03.2004 à 18:00 · par Eric F.

Quand on commence un disque par un titre du calibre de Tommy Gun Angel, dur dur de pousser la barre plus haut. Seulement quand on s'appelle Bardo Pond, on s'amuse à toujours amener son auditoire un peu plus loin à chaque fois. On pourrait d'ailleurs jurer que la devise du groupe est "plus loin, plus haut, plus fort" (surtout plus fort). Groupe refusant la moindre concession sonore, Bardo Pond branche ses guitares directement dans une prise 2000 volts et semble prendre son pied avec les décharges. Musique à forte teneur narcotique, les notes du groupe rejoignent Aldrin dans l'espace et se lancent en orbite dans votre cerveau, tapant dans votre tête comme un joint qui ne passe pas : cette influence narcotique est sûrement assumée par le groupe, contrairement à certains poseurs hype du moment (n'est ce pas The Warlocks ?). En fait Bardo Pond joue la musique que les hippies auraient produite s'ils avaient prôné la violence. Et puis comment parler de Bardo Pond sans évoquer Isobel Sollenberger, grande prêtresse sexuelle à la force de son magnifique organe vocal qui rime immanquablement avec orgasme : comment quelqu'un peut chanter si langoureusement sur une musique aussi bruyante restera sans doute à jamais une énigme, mais les effets hautement stimulateurs de la dame risquent de ne pas laisser grand monde de marbre. Grand disque camé, noir et violent, Lapsed risque fort de se révéler aussi indispensable que les drogues qu'il évoque après quelques utilisations.

Retour haut de page

Lapsed

» Tracklisting

  1. Tommy Gun Angel
  2. Pick My Brain
  3. Flux
  4. Amandamide
  5. Green Man
  6. Straw Dog
  7. Aldrin

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.