Slint

Spiderland

( Touch And Go ) - 1991

» Chronique

le 14.07.2003 à 06:00 · par Eric F.

Bien dur de parler de ce disque 12 ans après sa sortie, surtout avec tout ce qui a pu être dit dessus dans la presse. Encore plus dur de trouver quelque chose à redire sur cet album. Si on vous rabat les oreilles a longueur de magazines sur l'importance qu'a pu avoir cet album sur des centaines de groupes aussi variés que Mogwai ou Sparklehorse, ne vous demandez pas pourquoi. Tout simplement parce que vous avez affaire à un sommet, une pièce angulaire de la musique Américaine à guitares. Un tel playdoyer en deviendrait presque génant. Impossible de s'ennuyer tout au long de ces 6 merveilleux titres, laissant l'auditeur aux aguets à se demander quand il aura droit à la prochaine averse de décibels (de préférence vite !). Aprés tout, si on évite ici difficilement le cliché de la musique faite pour les pauvres âmes en peine bien solitaires que peut on trouver à redire face à autant de grâce froide ? Le summum étant atteint sur un Washer du feu de dieu, la plus belle construction en montagne Russe jamais écrite, et ça, aucun Mogwai ne pourra le surpasser. Si trop dire du bien d'un disque tue ce disque, autant s'arrêter là, et que les retardataires se rattrapent.

Retour haut de page

Spiderland

» Tracklisting

  1. Breadcrumb Trail
  2. Nosferatu Man
  3. Don, Aman
  4. Washer
  5. For Dinner...
  6. Good Morning, Captain

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.