Two Dollar Guitar

Burned & buried

( Smells Like Records ) - 1996

» Chronique

le 02.06.2003 à 12:00 · par Eric F.

Si Hunter Thompson avait écouté Two Dollar Guitar, les deux héros de Fear And Loathing In Las Vegas auraient traversé le désert au son de Burned And Burried et auraient transporté un cadavre dans leur coffre à la place des drogues.

Ici, il fait sec et on n'est pas là pour rigoler, comme le rappelle constament la voix âpre de Tim Foljhan, sorte de Léonard Cohen d'outre tombe. Dur de trouver un folk plus décharné et si l'ambiance peut faire penser aux premiers albums de Cat Power (plus exactement les trois premiers), c'est normal puisque Two Dollar Guitar l'accompagnait. Ceci dit, pas la peine de chercher un Nude As The News, pas un morceau ne se chante à tue-tête, même si le titre final Bring On The Rain à la longue intro guitaristique qui s'étiole en comptine au clavier joyeux, du moins pas aussi sinistre que le reste, donne une petite note d'optimisme à ce disque sinistré. Pas très réjouissant tout ça, sauf que les guitares vénéneuses de Foljhan revisitent la country et le folk comme nul autre et que Steve Shelley prouve qu'il n'est pas uniquement un grand batteur avec Sonic Youth.

On sent que la poussière colle aux corps, les tempêtes de sable sont omniprésentes mais restent sous jascentes ou alors explosent de façon inattendue comme sur Black Star grâce à l'harmonica qui dynamite ce blues rock poisseux.

Sur le quatrième titre de l'album, Foljhan proclame Let Me Bring You Down. Une écoute de ce disque devrait aisément y parvenir.

Retour haut de page

Burned & buried

» Tracklisting

  1. Burned and Barried
  2. Song for a Dead Friend
  3. Happy Guitar
  4. Let Me Bring You Down
  5. Speed
  6. Path Train Blues
  7. Guilt
  8. Canny
  9. The Impromptu Ballad of a Male Slut
  10. TV
  11. Black Star
  12. Dutch
  13. Bring on the Rain

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.