The Zephyrs

A Year To The Day

( Setanta ) - 2003

» Chronique

le 08.12.2003 à 18:00 · par Eric F.

"If you saw a spaceship over Glasgow what would you do ?" ces paroles marmonnées par Mogwai dans Take Me Somewhere Nice trouvent enfin leur réponse grâce à leurs amis et compatriotes les Zephyrs : s'ils voyaient ce vaisseau spatial, ils monteraient à bord, et en effet, ils nous mèneraient à un bien joli lieu. Evidemment, les Zephyrs n'ont pas besoin de navette pour planer et nous emmener avec eux : une ouverture telle que Lacuna Head plante parfaitement le décor, la guitare bruyante de John Cummings (Mogwai) se révélant d'une aide précieuse pour apporter une touche spatiale et saturée à la fois. La musique des Zephyrs a beau ne pas être novatrice, ses longs crescendos aigres-doux font mouche, notamment sur le parfait Green Eyes. L'ambiance cotonneuse du disque n'est pas perturbée par une liste d'invités sensiblement identique à celle du premier album du groupe, les John Cummings, Barry Burns (Mogwai) et Adèle Bethel (ex Arab Strap) s'intègrent sans problèmes à l'ensemble, la jolie écossaise posant sa voix délicate sur One Year Man's Mistakes et A While, deux réussites incontestables. Avec un (faux) hommage instrumental à Roberta Flack et un Dont Say Sorry final tout en retenue, les Zephyrs prouvent que la très active scène écossaise peut leur réserver une place au chaud aux premières loges.

Retour haut de page

A Year To The Day

» Tracklisting

  1. Lacuna Head
  2. Go Slow
  3. Washed To The Shore
  4. Empty Eyes
  5. One Year Many Mistakes
  6. A While
  7. Watercolour
  8. Stand Around Hold Hands
  9. Roberta Flack
  10. Don't Say Sorry

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.