Para One

Beat down

( Institubes / Pias ) - 2003

» Chronique

le 28.01.2004 à 00:00 · par Ludwig H.

Beat down est surprenant, légèrement hors catégorie. Rythmes décalés et bip-mélodies accidentées pour un tout qui semble emprunter autant au hip hop qu'au grand bazar de l'electronica, à la drum'n'bass, à la jungle, etc. Le côté curieux de cet EP vient de sa diversité puisque aucun morceau ne ressemble à un autre, si l'on excepte une version instrumentale.

Sur Beat Down où sont invités deux membres de TTC, Tes, D'oz et DJ Orgasmique, c'est probablement Cuizinier de TTC qui décrit indirectement le mieux cet EP : "tuer le son, le faire suer, qu'il pue..." . C'est bien en terrain miné que l'on avance et la beat box humaine digitalisée (!) renforce cette ambiance de KO hyper structuré. Turtle trouble pourrait coller à l'image d'une créature de jeux vidéos rasant tout sur le dancefloor dans une crise subite de paranoïa alors que J'aimerais bien est une promenade songeuse et légèrement mélancolique. Si les sonorités ne sont pas toujours nouvelles, le morceau reste original, accessible et l’on retrouve ce côté hip-hop sans borne, c'est-à-dire armé d'une ouverture à d'autres musiques. En cela le morceau Beatdown qui voit la rencontre des flows des rappeurs et des beats donne quelque chose de hautement percutant, d'autant plus que les textes sont eux-mêmes assez originaux à l'instar des élucubrations obsessionnelles de Tekilatex. La barre est haute, un pan du hip-hop français est toujours en cours de mutation et Beat Down accélère publiquement le processus.

Retour haut de page

Beat down

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.