The New Year

Newness Ends

( Touch And Go ) - 2001

» Chronique

le 29.04.2004 à 12:00 · par Eric F.

La séparation de Bedhead aura au moins eu un aspect positif : la formation du super-groupe The New Year, les frangins Kadane s'unissant au grand Chris Brokaw. Comme le veut une vieille formule, ça sonne comme du Bedhead, ça chante comme sur du Bedhead, mais c'est du New Year ! Bien que le style Kadane reste fortement ancré dans l'esprit de leur ancienne formation, on trouve toutefois une urgence assez inhabituelle dans les compositions qui perdent en émotion ce qu'elles gagnent en immédiateté : on imagine très bien ce disque enregistré sous de très brefs délais. Les frères Kadane passent leurs complaintes à la moulinette pop et le résultat est plus que probant, comme le prouve l'addictif Gasoline, qui carbure définitivement à l'envie : Matt Kadane a beau y déclarer "I know I never should have been a musician", ce disque ne peut que lui donner tort ! Certes, l'ensemble peut sembler bien court puisqu'on dépasse la demi-heure à grand peine mais cette brièveté souligne la cohésion de l'ensemble, que les titres soient électriques ou acoustiques (les impeccables Half A Day et Great Expectations). La fin du disque en forme de boulet de canon (le trio The Block That Doesnt Exist, Carne Levare et le formidable Newness Ends), fait paraître la douce torpeur que provoquaient les disques de Bedhead bien lointaine.

Retour haut de page

Newness Ends

» Tracklisting

  1. Half a Day
  2. Reconstruction
  3. Gasoline
  4. Great Expectations
  5. Simple Life
  6. One Plus One Minus One Equals One
  7. Alter Ego
  8. The Block That Doesn't Exist
  9. Carne Levare
  10. Newness Ends

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.