Steve Gunn & The Black Twig Pickers

Seasonal Hire

( Thrill Jockey ) - 2015

» Chronique

le 12.05.2015 à 06:00 · par Gaël P.

Seulement quelques mois après Way Out Weather, son album de reconnaissance, Steve Gunn est réapparu en février dernier avec un album avec ses camarades, les Black Twig Pickers, avec lesquels il avait déjà commis un deux titres récemment (Lonesome Valley sorti en octobre 2013 sur Thrill Jockey également). L'annonce de cette nouvelle collaboration traduisait presque l'envie de Steve Gunn de revenir à une moindre popularité afin de poursuivre ses embardées amicales régulières à travers le milieu folk anglo-saxon, dans la lignée des albums sortis respectivement avec Mike Gangloff et Mike Cooper. Et, à vrai dire, il faut préciser d'emblée que si au regard de la signature du disque le nom de Gunn est mis en avant, il ne faudrait pas en conclure une quelconque prédominance de sa personnalité. Bien au contraire, sa participation est en effet égale à celle de chacun des membres formant Black Twig Pickers sur ce Seasonal Hire. Ce dernier, groupe à formation variable existant depuis 2002, est formé ici de Mike Gangloff, Isak Howell, Nathan Bowles et Sally Anne Morgan.

D'ailleurs, au travers des trois morceaux vocaux et des deux titres instrumentaux composant le disque, seul Steve Gunn reste apparenté à un unique instrument, en l'occurrence la guitare, alors que les autres s'échangent banjos, fiddles, percussions et instruments en tout genre. Et la dimension proprement festive de Seasonal Hire, liant musiques folkloriques et embardées hypnotiques, provient justement de cette circulation des instruments qui fonctionne pratiquement à la manière d'une transmission d'objets de culte. Dès lors, on imaginerait sans difficultés le collectif se fondre dans les jams sessions de folk cadien entrevues dans la série Treme (David Simon et Eric Overmyer, HBO) à travers le personnage de la violoniste Annie. Un même sentiment de remise au goût du jour d'une culture ancienne associée à un environnement rural transparaît au travers de ces deux mondes (bien que la série soit ancrée en Louisiane et que la musique de l'album se situe davantage au nord-est des Etats-Unis, du côté de l'état de Virginie).

La structure de l'album fonctionne à la manière d'une vague qui prendrait de la puissance sur les trois premiers morceaux avant de retomber tranquillement sans réel fracas sur les deux derniers titres. C'est Steve Gunn à travers Trailways Ramble - la reprise d'un titre de son album Time Off - qui permet par une forme de langueur le ralentissement de l'album avant la longue déambulation finale qui reprend le caractère longiligne de certains morceaux présents sur la collaboration de Gunn et Gangloff, Melodies For A Savage Fix. Si ce dernier titre impressionne à double titre, par les emplois multiples des instruments et l'harmonie du groupe sur le long terme, il n'en demeure pas moins que l'intensité des trois premières interprétations est tout aussi brillante. Ne serait-ce que par la succession des chants de Nathan Bowles et Sally Anne Morgan, se rejoignant également d'ailleurs (la très belle communion finale de Don't Let Your Deal Go Down), lesquels dynamisent véritablement les sections instrumentales, au caractère pourtant déjà bien enlevé. Davantage porté sur les formats courts sur leurs albums précédents, les Black Twig Pickers semblent avoir trouvé une formule encore plus enivrante, plus à même peut-être d'accrocher l'auditeur, à travers leur collaboration avec Steve Gunn.

Retour haut de page

Pochette Disque Seasonal Hire

» Tracklisting

  1. Dive For The Pearl
  2. Dont Let Your Deal Go Down
  3. Cardinal 51
  4. Trailways Ramble
  5. Seasonal Hire

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.