Chris Forsyth & The Solar Motel Band

Intensity Ghost

( No Quarter ) - 2014

» Chronique

le 20.01.2015 à 06:00 · par Gaël P.

A l'image de James Jackson Toth qui en était arrivé sur son dernier disque pour Three Lobed Recordings à créer un backing band à part entière, The World War IV, suite à une collaboration régulière avec les mêmes musiciens, Chris Forsyth en fait de même en instituant le Solar Motel Band dont le nom provient du premier album en commun, Solar Motel, paru chez Paradise of Bachelors en 2013. Le groupe ainsi formé est composé de Steven Urgo (batterie) et de Paul Sukeena (guitare), que l'on a pu croiser tous deux chez The War On Drugs, ainsi que de Shawn Hansen (synthétiseur) et de Peter Kerlin (basse). Très proche de la matrice à laquelle puise The World War IV, Chris Forsyth et ses amis de Philadelphie parcourent en tous sens le répertoire de la musique anglo-saxonne des années 1970 qui fait la part belle aux guitares au sein de formes relativement longues.

Le caractère collectif mis en avant par la signature de l'album ne change toutefois pas réellement la donne du point de vue du processus d'élaboration de la musique. Tout comme pour Solar Motel, le groupe ébauche ses titres à partir d'un canevas relativement vague. Chris Forsyth l'explique dans une interview (à lire sur le site de Bomb magazine) : "The approach I always take in the studio is often to not be prepared in some way. We don't do many takes, we often don't know the songs very well. Most of the songs on Intensity Ghost were really new to the band when we were recording them". En somme, une pratique d'enregistrement basée principalement sur l'expérience commune des musiciens, similaire en ce sens à celle des membres d'Endless Boogie, bien connus du label No Quarter sur lequel sort justement Intensity Ghost. Dès lors, la grande passion de Forsyth pour les bootlegs autant que pour les disques se comprend d'autant plus au prisme de ce rapport à l'enregistrement : la démarche en studio et celle de la performance scénique tendent à converger chez lui.

La sortie l'année dernière de l'enregistrement Solar Live 11.15.13. qui reprenait les titres de Solar Motel dans le même ordre successif illustre bien la chose. Il n'en demeure pas moins que le nouvel album présente un ensemble moins façonné live ainsi que bien plus éclaté et plus découpé que celui du premier album. Si l'intensité sans réelles ruptures tout à fait jouissive de Solar Motel pourra manquer à certains, l'avantage de cette nouvelle forme finale est de permettre un soin plus important encore dans les sonorités et les textures tout en offrant la possibilité au groupe d'emprunter des sillages un peu plus différents. L'album est ainsi agrémenté d'un titre comme I Ain't Waiting proche du space rock emprunté par Acid Mothers Temple, tandis que le titre éponyme arbore une structure à la symétrie imparable où, entre deux segments abrupts, se développe en contrepoint une étonnante magnificence.

Au-delà du caractère le plus souvent très démonstratif des lignes de guitares, il faut souligner également le mérite de Chris Forsyth et de son groupe de ne pas faire durer très longtemps les moments d'éclat de l'album, ce qui en redouble la beauté et leur assure une pérennité certaine. Sur le magnifique The Ballad Of Free Hollow, véritable parangon de la sinuosité instrumentale et du développement par à-coups, le surprenant motif qui apparaît vers la fin du morceau apporte à celui-ci une nouvelle attractivité, laquelle contribuera d'ailleurs à asséner ensuite avec encore plus de superbe le motif initial. De la même manière, Intensity Ghost réserve en son sein un gimmick en quelques mesures (là encore pas si éloigné de ceux qu'affectionne Endless Boogie) qui irradie littéralement le tout. En somme, cet album, tout en reprenant les meilleurs atouts de Solar Motel, vient consacrer une des plus riches propositions instrumentales en matière de rock entendues ces dernières années.

Retour haut de page

Pochette Disque Intensity Ghost

» Tracklisting

  1. The Ballad Of Freer Hollow
  2. Yellow Square
  3. I Ain't Waiting
  4. Intensity Ghost
  5. Paris Song

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.