Artistes Divers

Entrechats #4

( Green Cats, Babies ! ) - 2014

» Chronique

le 22.12.2014 à 06:00 · par Sébastien T.

Oui, c’est la fin de l’année ; et alors ? Est-ce une raison pour baisser sa garde et succomber aux attaques sonores en tout genre ? Et bien non ! Surtout lorsqu'un collectif hexagonal essaie depuis quelques années, de se remuer les fesses au moment de Noël pour nous proposer gratuitement des compilations d’artistes aux horizons changeants, issus de la scène DIY parisienne, montréalaise et londonienne. Une belle occasion de plonger dans le bouillonnement indé du moment, bien loin de la nourriture auditive sans saveur qu'on voudrait nous servir à toutes les sauces. Les compilations Entrechats en sont à leur quatrième édition, alors on applaudit, on balance par les fenêtres les CD de Tino Rossi et Miley Cyrus et puis on part à l'aventure.

À la base, il s’agissait d’un simple blog branché musique. Et puis le tout s’est transformé en un label DIY à la croisée des chemins entre Paris, Londres, Montréal et même Berlin. Ce collectif répondant au doux nom de Green Cats, Babies! réussit depuis quatre ans à sortir une compilation certes roborative, mais qui a le mérite de faire découvrir de superbes choses, signées ou non par le label. En effet, même si d’un point de vue purement subjectif il eut été préférable de réduire le nombre de pistes (23 titres composent cette compilation), les bonnes découvertes sont au rendez-vous.

La compilation débute en fanfare avec Le Monstre Marin, un titre des Montréalais de Jackpot Trigger, lequel titre pourrait très bien trouver sa place dans le catalogue du label Constellation. Après une série de morceaux moins captivants, le Burn Out garage rock sous acide de Chocolat nous met une petite claque avant de partir pour une série de découvertes enthousiasmantes. L'élégant Parisien Rach Three nous emmène avec lui dans ses sombres contemplations, tandis que Jesse Speed et Fred Woods nous rappellent la raison pour laquelle on apprécie autant la folk music à Millefeuille.

La suite permet de prendre de la hauteur pour admirer les paysages sonores de Martin Fish, pour finir par se faire ballotter dans un déluge électrique puissant (Death Pedals, Cassels, Dressmakers). Heureusement, nous retrouverons nos repères alternatifs un peu crades avec Solids. Martin Lizotte et son piano viennent ensuite apporter de la douceur bienvenue, dans ce monde de brute. Cela permet de mieux apprécier le post-rock de Reliefs en observant la neige tomber sur Montréal.

Beaucoup de choses donc, dans cette compilation un peu longue mais qui vaut le détour. Et si l’envie d’arrêter pour reprendre l’écoute ultérieurement peut s’avérer judicieuse, elle permet également d'accéder à la dernière petite perle de ce vaste répertoire : le groupe Heat, avec le titre rondement mené Rooms.

Continuez comme ça et à l’année prochaine les Green Cats, Babies!

Retour haut de page

Pochette Disque Entrechats #4

» Tracklisting

  1. Jackpot Trigger - Le Monstre Marin
  2. Kori Pop - Baby Racoon
  3. Extatic - Ligne 2 Place Ménilmontant
  4. GE OR GE - GE OR GE
  5. Sagot - Avion
  6. Chocolat - Burn Out
  7. Centenaire - The Truth About Those Who Pretend To Be our Friends
  8. Rach Three - Further North
  9. Jesse Speed - Tin Paper Man
  10. Fred Woods - The Pond
  11. Martin Fish - 19
  12. Death Pedals - This Ain't No Field Trip
  13. Cassels - Our Faces On A Screen
  14. Dressmaker - Glass
  15. PyPy - Pagan Day
  16. Solids - Off White
  17. USA Nail - Chain of Command
  18. Martin Lizotte - Éolie
  19. Reliefs - Il neige à Montréal
  20. Lazare Bordias - The River And The Empty
  21. The Foreign Films - Emily Blue
  22. Deaf Yeti - Albino
  23. Heat - Rooms

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.