Ramona Cordova

Quinn to New Relationship

( Clapping Music ) - 2013

» Chronique

le 23.10.2013 à 06:00 · par Sébastien T.

L’oiseau rare est de retour : Ramona Cordova vient de semer au vent onze nouvelles pépites : le bel ensemble porte le nom de Quinn To New Relationships.

L’attente fut longue. Sept ans d’absence depuis le premier disque intitulé The Boy Who Floated Freely. Ramona Cordova nous avait laissé comme ça, sans donner de nouvelles. Il était parti comme le déserteur quitte la violence du monde. Certains ont eu la chance de le croiser l’année dernière avec sa guitare, pour donner quelques rares concerts ici et ailleurs. Il disait qu’il était parti vivre loin, dans une cabane sans téléphone ni internet mais toujours avec son petit carnet dans lequel il conserve tout un tas d’idées. Il expliquait qu’il s’était retiré du monde pour composer, fabriquer des meubles et passer du temps avec ses proches.

Aux premières notes de piano de The Coda, le morceau qui ouvre Quinn To New Relationships, l’émerveillement est intact. On retrouve cette voix à la sensibilité singulière, aussi touchante que sincère. La voix d’un enfant forcé à grandir trop vite. Le talent de l’américain est lui aussi intact : un songwriting et des mélodies à couper le souffle servis par des arrangements soignés (piano, guitare, harpe et violoncelle), aussi sobres que délicats. L’enregistrement est dépouillé, simple comme l’artiste : sans fioritures. Lorsqu’on pousse un peu le volume, on croirait que le concert se tient au beau milieu de la pièce dans laquelle on se trouve. Une proximité avec l’auditeur, comme lors des concerts où le public se situe généralement juste à côté du chanteur troubadour.

Il se dégage de ce nouveau disque une apparente légèreté, mâtinée d’espiègleries insouciantes mais dissimulant un goût prononcé pour la mélancolie. Sept années ont passé et Ramona Cordova ne croit plus aux contes de fées. Il est passé à l’âge adulte, avec le lot de blessures que cela implique, comme on peut l’entendre sur Spring, chanson abîmée qui referme Quinn To New Relationship. Mais la force de ce disque réside dans la beauté des chansons qui transportent l’auditeur vers un ailleurs. Elles rayonnent comme autant d’étoiles parsemant nos nuits troublées. Merci Ramona.

Le site internet de Ramona

Retour haut de page

Pochette Disque Quinn to New Relationship

» Tracklisting

  1. The Coda
  2. After All
  3. Ballroom
  4. Fairytales
  5. Thrones
  6. Wash
  7. Others
  8. Horses
  9. Clouds
  10. Hands Of Heaven
  11. Spring

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.