Endless Boogie

Matinicus

( No Quarter ) - 2013

» Chronique

le 29.08.2013 à 06:00 · par Gaël P.

Limité à quatre cents exemplaires, Matinicus, bonus du dernier très bon album de Endless Boogie, Long Island, est loin d'être un supplément anodin, une face B du groupe, comme la preuve en fut déjà donnée avec les albums confidentiels Twenty Minute Jam Getting Out Of The City et The Skinless Ogress Revolution, Which Feeds On Human Sacrifice, parus tous deux en 2011 et qui valaient tout autant les albums studio. Tant tout ce que touche le groupe emmené par Paul Major semble être investi d'une exaltation quasi miraculeuse, aucun rejet n'est possible, à ce stade, dans sa discographie que l'on peut qualifier, sans aucune gêne, de parfaite. Composé d'un court enregistrement live et de deux nouveaux jams, cette nouvelle pièce à l'édifice mérite ainsi qu'on s'y attarde. Passé le rythme downtempo de Getting It Together qui permet une introduction aisée dans l'univers d'Endless Boogie, Regresser illustre, une nouvelle fois, la merveilleuse façon dont le groupe parvient, sur une dizaine de minutes, à créer une émulation à force d'une tension qui croît au fur et à mesure sous l'emballement de la ligne de guitare de Paul Major et de l'hypnotique jeu de batterie de Harry Druzd. D'autant que, sur ce morceau, c'est à une double montée que l'on a droit, le morceau se calmant en milieu de partie pour repartir de plus belle avec un solo frénétique de Major consolidé par le son plus charbonneux de la guitare de Jesper Eklow. Doublant la mise, le troisième et dernier titre, Rollin' & Tumblin' élève encore le niveau. Encadrée par un jeu de batterie au martèlement bien moins minimaliste que sur la plupart des morceaux du groupe, la structure d'ensemble se développe sur des riffs accrocheurs qui laissent échapper sur la fin l'un des plus beaux solos entendus chez Major. Partant d'un jeu tout en attente, ce solo devient soudainement lumineux et, par ses fluctuations incessantes et une sonorité tout en finesse, cristallise en quelque sorte tout le bonheur ressenti à l'écoute d'Endless Boogie. Moment d'apothéose que l'on espère revivre sur la prochaine tournée française de la formation à l'automne prochain.

Retour haut de page

Pochette Disque Matinicus

» Tracklisting

  1. Getting It Together
  2. Regresser
  3. Rollin' & Tumblin'

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.