Overseas

Overseas

( Undertow ) - 2013

» Chronique

le 28.06.2013 à 06:00 · par Eric F.

Il y a fort à parier que David Bazan (Pedro The Lion), Will Johnson (Centro-Matic, South San Gabriel) et les frères Kadane (Bedhead, The New Year) détesteraient qu'on qualifie Overseas de supergroupe. C'est pourtant ce que son pedigree suggère, et ce que son premier album confirme.

Née il y a de nombreuses années, l'amitié commune entre les quatre texans aura d'abord donné lieu à des projets de tournée collaborative finalement avortée. Ravis de leur participation au sein de l'Undertow Orchestra (qui les voyait accompagner le regretté Vic Chesnutt), Bazan et Johnson n'ont pas dû longuement hésiter quand Matt et Bubba Kadane leur ont proposé de passer au stade supérieur. Les deux têtes pensantes de The New Year tiennent ici les guitares, tandis que Bazan et Johnson forment la section rythmique et vocale d'Overseas, qui nous rappele tous les talents du leader de Centro-Matic derrière une batterie. Si on ne manquera pas de penser très fort à The New Year, comme sur un Came With The Frame qui aurait tout à fait été à sa place sur le dernier album du groupe, Overseas démontre également qu'il est capable de dépasser ces ressemblances le temps de morceaux rageurs et incisifs.

Comme si le quiet-loud de What Fun Life Was datait d'hier, Les Kadane, magnifiquement épaulés par leur deux acolytes, signent un véritable chef d'oeuvre sur Redback Strike. Son implacable montée électrique suivie d'une abrupte accalmie marque par son jusqu'au-boutisme, à des années lumières du merveilleux final aérien d'On Your Own, par exemple. Porté par une assise mélodique qui n'étonnera pas grand monde, Overseas a l'intelligence de ne pas se cantonner à un rôle précis et se ballade au gré de ses envies, qu'elles soient gentiment détendues (Lights Are Gonna Fall) ou estampillées indie rock (Old Love, Down Below). Et bien que David Bazan soit un peu moins convaincant que Will Johnson derrière le micro, les deux chanteurs apportent de nouvelles ouvertures au groupe, qui profite de l'évidente complémentarité de ses quatre membres pour l'écriture de textes magnifiant à nouveau la perte, l'attente mais aussi l'espoir.

Le résultat, à la hauteur de tous les espoirs placés en Overseas, aurait convaincu le groupe de poursuivre l'aventure puisqu'il travaille déjà sur un successeur. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, ce nouveau projet ne devrait pas retarder la sortie du prochain album de The New Year qui a une nouvelle fois été enregistré en début d'année chez Steve Albini. Cela ne fait après tout que cinq ans qu'on l'attend. Mais qu'importe, Overseas est un formidable palliatif.

Retour haut de page

Pochette Disque Overseas

» Tracklisting

  1. Ghost To Be
  2. Redback Strike
  3. Old Love
  4. HELLP
  5. Lights Are Gonna Fall
  6. Here (Wish You Were)
  7. The Sound Of Giving Way
  8. Down Below
  9. Came With The Frame
  10. All Your Own

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.