Papaye

Tennis

( Kythibong ) - 2013

» Chronique

le 03.04.2013 à 06:00 · par Sébastien T.

Ça cogne, ça claque, ça va très vite mais ça n’est jamais douloureux. Tennis, le dernier cocktail gavé de vitamines du groupe Papaye nous donne un bon coup de fouet et on en redemande. Ce disque va replacer des couleurs sur vos petites pommettes blanchies par cet hiver qui n’en finit plus.

On peut lire sur le Bandcamp des Nantais signés chez Kythibong que leur musique ressemble à « un train lancé à pleine vitesse qui serait équipé de coussins parfaitement inconfortables ». Et c’est Eric Pasquereau (Papier Tigre, The Patriotic Sunday) qui le dit. On ne peut que lui donner raison. Écouter un disque de Papaye n’est pas une sinécure. L’auditeur est malmené, secoué dans tous les sens mais pourtant il devient accroc à la dose d’amphétamine pur jus administrée par les joyeux drilles de Pneu, Room 204 et Kommandant Cobra. Une fois le train pris en marche, impossible de s’endormir car il se passe toujours quelque chose d’intéressant chez Papaye. Pas le temps de se laisser aller à de vastes rêveries. Les guitares sont précises, tranchantes et saturées. La batterie break à tout va, déconstruit et décortique des rythmiques folles, galopantes comme le mécanisme déréglé d’une horlogerie pourtant rutilante.

Si la papaye vous avait laissé un bon goût dans la bouche lors du premier LP La Chaleur, vous ne serez pas déstabilisés par la formule de Tennis : c’est le même jus et c’est d’ailleurs ce que certains peuvent reprocher au groupe mais on s’en fiche. Le disque est ramassé et presque entièrement instrumental comme la plupart des formations math-rock. Les titres ne dépassent pas deux minutes en moyenne et là aussi, on s’en fiche. Il faut plutôt considérer Papaye comme un défouloir et un vaste terrain de jeu pour ses trois musiciens comme pour les auditeurs qui s’aventureront dans les méandres rythmiques de Moquette Miroir, Non Mais Vraiment J'Taime J'Te Jure ou encore Je Suis Caché Sous Ton Pull. Un joyeux bordel organisé qui exploserait comme un feu d'artifice lancé de trop près.

Si vous projetez des envies de meurtre sur votre boss ou votre meilleur pote, si l’hiver à rallonge vous rend agressif avec les vieilles dames, il existe des solutions beaucoup plus saines avant de passer à des actes que vous pourriez regretter. Essayez Papaye et vous vous éviterez bien des ennuis. Autre remède si vous ne pouvez pas attendre la sortie de l'album prévue pour le 24 avril prochain : partir à la cueillette du fruit magique dans les nombreuses salles de concert qui accueillent le trio en ce moment à travers l’Europe.

Mention spéciale pour les pochettes de disques vintage qu'affectionnent les Nantais et qui donnent toujours envie de découvrir ce qui se trouve à l’intérieur. Papaye nous gratifie cette fois-ci pour Tennis de la photographie collector d'une Ségolène Royal en tenue et prête à en découdre !

Le site du groupe

Retour haut de page

Pochette Disque Tennis

» Tracklisting

  1. Peut-être si
  2. Moquette Miroir
  3. Totally Indeed
  4. La Maturité
  5. Long Long Long Island
  6. Grapes
  7. Non Mais Vraiment J'Taime J'Te Jure
  8. Sparrows And Pigeons
  9. Europapaye
  10. La Cheminée
  11. Super, Marcher !
  12. Monica Seles
  13. Je Suis Caché Sous Ton Pull

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.