The Healthy Boy And The Badass Motherfuckers

Carne Farce Camisole

( Kythibong / La baleine ) - 2013

» Chronique

le 18.02.2013 à 06:00 · par Sébastien T.

C’était l’année dernière au VIP de Saint-Nazaire. En première partie de Dominique A, se tenait sur la scène un bien drôle d’oiseau noir. Un homme et une guitare ont suffi à capter totalement mon attention. Absorbé, j’en eus presque oublié l’artiste que j’étais venu voir initialement. Coiffé d’un chapeau noir, vêtements sombres, grosse barbe de « folkeux » américain, voix d’outre tombe, The Healthy Boy jouait en solo ce soir-là et m’avait complètement fait chavirer du côté obscur de la force du label Kythibong. Je savais bien que nos chemins se recroiseraient un jour. C’est chose faite, avec le superbe album Carne Farce Camisole.

A chaque fois que Benjamin Nérot (alias The Healthy Boy) s’échappe de Belone Quartet, c’est pour nous livrer des albums noircis par des nuits ténébreuses et hantés par ses fantômes. Ectoplasmes malins qu’on a plaisir à retrouver dans une discographie qui elle, est bel et bien vivante et vigoureuse.

Le label nantais Kythibong peut désormais se targuer d’avoir en son sein son Bill Callahan ou autre Tom Waits. Comment ne pas penser à ces pointures folk-rock lorsque l’on entend le timbre tourbé et rocailleux de The Healthy Boy ? Malgré l’obscurité quasi-totale projetée sur la pochette et les titres de Carne Farce Camisole, on perçoit souvent la lumière au travers des brouillards épais.

Pour ce nouvel album, Benjamin Nérot s’est entouré de plusieurs amis recommandables évoluant dans les groupes rock expérimentaux et non moins intéressants Zëro ou encore Bästard (label Ici d’ailleurs…). Ces messieurs se sont attribués le doux nom de The Badass Motherfuckers ce qui ne peut qu’attirer par avance une certaine sympathie. The Healthy Boy and The Badass Motherfuckers annoncent la couleur dès le premier morceau : Our Story’s Grave. C’est noir, c’est sombre, c’est doux et que c’est beau ! Il se dégage de ce titre une profondeur immédiate, une vérité tourmentée qui nous rapproche de nos âmes abîmées. La voix y est pour beaucoup. Elle est proche de nous, comme si on nous susurrait de jolis mots sombres au creux de l’oreille.

Sur Boneman, les choses prennent une tournure beaucoup plus électrique. Les nuages deviennent encore plus fournis et c’est l’orage qui s’abat soudainement sur le disque avec les déflagrations sonores qui vont avec. Telle la colère contenue d’une âme errante qui n’aurait jamais trouvé le salut. On distingue sur ce titre les griffes acérées des membres de Zëro qui assure les détonations. C’est le blues qui s’invite sur I’m Not Gonna Loose You, le troisième titre. Mais un blues du désert dont le sable aurait été noirci par d’anciennes éruptions volcaniques.

Avec Triumphs And Victories, on retrouve avec plaisir un songwriting aussi sombre que flamboyant à l’image du titre d’ouverture. L’impeccable jeu de guitare tiré à quatre épingles des hommes de Zëro fait mouche et donne du corps à l’ensemble avec ses fulgurances éthérées. Cette collaboration est décidément une réussite et les titres qui suivent ne vont pas le démentir avec notamment le superbe Portait et son interprétation magistrale. Les grondements de Benjamin Nérot et les rugissements des guitares reprennent le dessus sur Grapes et Hey Man ! qui referment ce fabuleux disque sous une pluie battante mais d’une cohérence implacable.

Un regret ? Ne pas être l’heureux propriétaire d’une belle platine vinyle pour pouvoir écouter ce disque de la manière la plus profitable qui soit. Tant pis : je m’achèterai quand même l’objet le temps d’en trouver une d’occasion. Et puis, il y a les concerts. Bravo les gars.

(Carne Farce Camisole de The Healty Boy And The Badass Motherfuckers / Kythibong / sortie prévue le 20 février 2013)

Le Bandcamp du groupe

Retour haut de page

Pochette Disque Carne Farce Camisole

» Tracklisting

  1. Our Story's Grave
  2. Boneman
  3. Not Gonna Lose You
  4. Triumphs And Victories
  5. I'll Never Take You Along In My Fall
  6. Portrait
  7. Grapes
  8. Hey Man !

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.