Fat Supper

Fat Supper

( Les Disques Normal ) - 2013

Quand le rock se pare de ses plus beaux atours et qu’il se veut fin et élégant, il porte un nom : Fat Supper.

» Chronique

le 25.01.2013 à 06:00 · par Sébastien T.

Après l’excellent Mermonte l’année dernière, le label rennais Les Disques Normal va sévir à nouveau en ce début d’année 2013, mais dans un tout autre registre, avec l’album éponyme de Fat Supper.

Encore un drôle de nom de groupe, une pochette étrange avec un type genre pas commode qui porte sur son épaule un cheval raide comme la mort... J’espère ne pas finir comme lui à l’issue de l’écoute de cet album, mais si je suis en train d’écrire ces lignes, vous pouvez imaginer qu’au contraire la rencontre fût plus que plaisante.

Tout d’abord, des présentations s’imposent. Les membres du groupe ne sortent pas de nulle part : Léo Prud’homme le chanteur/guitariste est doué d’une excellente voix racée dont il modifie la texture et la tonalité selon ses envies. Rocailleuse ou bien douce, elle reste toujours subtile et maîtrisée au cordeau. Elle nous projette souvent sur les terres de Tom Waits ou de Mark Oliver Everett de Eels (en moins neurasthénique). Prud’homme est un véritable drogué de la scène : plus de 400 concerts ces dernières années passées à défendre des albums en solo ou en groupe notamment sous le nom de Leo88man (avec entre autre From Speaking Parts To Blazing Rows sorti en 2010 chez l’excellent label nantais Kythibong) jusqu’à l’aboutissement du projet Fat Supper en 2012. Ses acolytes ont roulé leur bosse également : le fidèle compagnon de disques et de scènes, André Rubeillon (Moon Palace), et enfin, en maître frappeur, le batteur Pierre Marolleau (Fordamage, My Name Is Nobody) déjà à l’œuvre à l’époque de Leo88man.

L’album débute par Step Back qui annonce la couleur : Fat Supper est un combo guitare/basse/batterie produisant une sorte de free-rock shoegaze âpre et un peu fou, prêt à partir dans n’importe quelle direction. La musique permet cependant à l’oreille de se plonger dans l’écriture cinématographique du texte ajoutant à l’ensemble un effet assurément immersif. Puis, c’est la douceur qui s’installe avec Knowledge And Feeling. Pierre Marolleau troque momentanément ses baguettes au profit des balais pour aller jouer sur le terrain de la subtilité et de la sensibilité à l'instar des ses compagnons de route. La voix d'Astrid Radigue en guest permet de sublimer la sensualité qui se dégage de ce titre.

Gravity None enfonce le clou dans la poussière et on se croirait dans un film de Tarantino ou des frères Coen, en train d’avaler les kilomètres en plein désert à bord d’une grande voiture américaine au look délirant. Sans parler du côté mystique qui se dégage et qui peut évoquer les Doors. Les Français créent, pour chaque morceau, une ambiance singulière comme les différents plans d’un film et savent décrire de beaux paysages plus ou moins sombres qu’on a du mal à quitter. Et ce n’est pas Stuck In The Flat qui me contredira. Les saturations de Basement et Every Nobody nous ramènent au bon vieux rock de qualité défendu par Fat Supper : efficace et simple en apparence, mais qui révèle une belle complexité de jeu témoignant d’une grande maîtrise de leur art majeur. Les changements de rythmique et d’intensité intempestifs propres aux musiciens qui en ont sous le plectre donnent l’impression que les titres pourraient durer toute la nuit. On peut même parfois se demander si le groupe sait lui-même la façon dont vont s’achever les morceaux, ce qui laisse présager le meilleur sur scène. Tiny Wave referme l’album de manière flamboyante en soufflant sur les braises encore vives du Velvet Underground.

Ce disque me fait penser à un bon whisky. Confortablement installé, en prenant le temps de la réflexion, il mérite d’y revenir autant de fois que nécessaire afin d’en apprécier la complexité des arômes, pour y déceler de nouvelles sensations à chaque dégustation et apprécier à sa juste valeur ce grand cru rock de l’année 2013.

Le Bandcamp de Fat Supper Leur page FB

Retour haut de page

Pochette Disque Fat Supper

» Tracklisting

  1. Step Back
  2. Knowledge & Feeling
  3. Gravity None
  4. Basement
  5. Stuck In A Flat
  6. Twisted
  7. Every Nobody
  8. Tiny Wave

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.