Thomas Belhom

Rocéphine

( Ici D'ailleurs ) - 2012

» Chronique

le 10.10.2012 à 06:00 · par Sébastien D.

On l’avait laissé passer, perdu dans le tourbillon toujours plus vertigineux des sorties de disques. Mais, heureusement, la tournée en ouverture de Tindersticks qui commence à l’automne en France et la sortie d’un nouvel album des frères d’armes Calexico sont là deux belles occasions pour millefeuille de se rattraper en chroniquant cet album magnifique de Thomas Belhom sorti au printemps.

Auparavant en duo avec Naïm Amor et depuis déjà deux albums solos (Remedios et No border), sans compter son escapade oblique, Thomas Belhom compose la bande originale du film de nos vies. Caméra au poing et paroles à la gueule, on fixe tour à tour nos travers, nos rencontres, nos souffrances, notre plaisir, nos refus, nos combats, et Thomas Belhom nous fait entendre ces sons et ces paroles qui rythment notre intimité. Michel Cloup, il y a un an, nous avait fait le même coup, sans crier gare, marquant à tout jamais le négatif d’un bon coup de cutter. C’est davantage par impressions successives, que Thomas Belhom marque son empreinte.

Le phrasé est chaud et audacieux, en français, en anglais, indifféremment. On croirait parfois entendre Jérôme Minière (sur L'avancée en Moi) ou Dominique A période Remué (sur Temps allongé). Stuart Staples (A meaning shovelfull of promises) et Lisa Doby (Excursion) viennent sur deux morceaux voler la vedette de leurs voix à la fois tranquilles et bouleversantes, mais sans jamais renverser l'édifice fragile bâti, dans la douleur, à mains nues par Thomas Belhom.

Côté musiques, la liberté de jeu et de ton est celle d'un être évadé et rescapé. Profusion d'instruments. Flûtes, cordes et percussions en tous genres tissent un patchwork sonore, synthèse de ces voyages et rencontres qui rendent l'écriture et la composition une aventure si peu individuelle. Ces morceaux transportent nos vies et les transfigurent. Et les plages instrumentales, souvent courtes, parfois plus expérimentales, rappelant Migala avec la présence de ces field recordings bourrés d'effets, servent de respirations à nos sens.

Retour haut de page

Pochette Disque Rocéphine

» Tracklisting

  1. Rocéphine in the Realm
  2. L'avancée en Moi
  3. Local Loco
  4. Bryonia
  5. A meaning shovelfull of promises
  6. Ciel
  7. Champignon Agréable
  8. Dans ma Maison
  9. Rue de l'Espérance
  10. Go TV !
  11. parabellum in the Kingdom
  12. Excursion
  13. Temps Allongé
  14. Yumi
  15. Shimmy Shanga

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.