Damien Jurado

Maraqopa

( Secretly Canadian ) - 2012

» Chronique

le 19.03.2012 à 06:00 · par Sébastien D.

Je n’avais plus écouté d’album de Damien Jurado depuis On my way to absence (2005), pas que j’ai été particulièrement déçu par le bonhomme, mais je le suivais de manière aléatoire, pas complètement sous le charme et incapable de suivre sérieusement une production discographique aussi prolifique (un album tous les ans ou tous les deux ans). Mais là… quel souffle ! Un souffle chaud, une énergie douce, une présence assurée, une envie assumée ! Et dès l’entame de l’album, Nothing is the News, où les solos de guitare électrique et les chœurs enchantent, inondant de bonheur mes appréhensions, en réponse parfaite à mes désirs d’évasion vers de nouveaux espaces musicaux.

C’est que Damien Jurado a à la fois enrichi sa musique en la rendant moins linéaire, moins homogène, sans néanmoins perdre l’épure et l’identité de ce qu'il avait construit au fur et à mesure des années. Ces chansons restent des balades folk, de très belles balades folk, mais moins brutes, elles gagnent en originalité, en tonalité. On parle beaucoup de Neil Young, de musique psychédélique, des années 60-70 et Richard Swift (à la production) n’est sans doute pas étranger à tout ça, mais l’important n’est pas là !

Ce qui emporte tout sur cet album, c’est cette voix enfin laissée libre de parler avec la musique, de se frayer son propre chemin et de s'affranchir de quelconque frontière pour s’attaquer à des terres inconnues. Comme sur So On, Nevada, où elle se régale de tant d’espaces ou pour se faire plus fragile, sur un très springsteenien Museum of Flight. Tout au long de l'album, je me surprends à chantonner les paroles, tant celles-ci sont portées par une voix émancipée.

Les dix titres de Maraqopa sont précieux, généreux et sont autant d'ouvertures vers de nouvelles étendues. Pas innocent que l'inédit que l'on peut entendre sur cette session diffusée sur la radio de Seattle KEXP s'appelle Horizons. Difficile donc de faire ressortir une chanson plutôt qu'une autre, mais Working Titles est sans doute, pour moi, le sommet de l'album, à la construction très classique, mais à l'interprétation enlevée, soutenue par des chœurs habités.

Très belle surprise donc que cet album. Vivement les prochains, que je ne manquerai pas, cette fois, de suivre !

Retour haut de page

Pochette Disque Maraqopa

» Tracklisting

  1. Nothing Is The News
  2. Life Away From The Garden
  3. Maraqopa
  4. This Time Next Year
  5. Reel To Reel
  6. Working Titles
  7. Everyone A Star
  8. So On, Nevada
  9. Museum Of Flight
  10. Mountains Still Asleep

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.