Noveller

Glacial Glow

( Weird Forest ) - 2011

» Chronique

le 16.01.2012 à 06:00 · par Gaël P.

Enregistré d'octobre 2010 à février 2011, ce sixième album (si l'on compte les collaborations avec Aidan Baker et unFact) de Sarah Lipstate aka Noveller intègre pleinement les particularités de la saison hivernale par une musique transie, comme figée mais qui se développe tout de même, mais lentement, presque silencieusement pourrait-on dire, sur des tonalités cristallines et froides (que l'on associe rapidement au titre même de l'album, Glacial Glow).

C'est que depuis Desert Fires, sorti une année auparavant, l'Américaine semble s'être dirigée vers la structuration d'une musique à la fois plus mélodique mais aussi plus désincarnée, au sens où toute empreinte humaine paraît exclue de la formation des compositions. La musique élaborée par Sarah Lipstate s'apparente alors fortement en cela aux dernières parutions de Liz Harris (Grouper), notamment au beau double album Dream Loss/Alien Observer, lesquelles s'immiscent dans un même univers irréel, abstrait de toutes contingences sociétales, profondément retranchées dans une rêverie méditative.

D'autant plus que chez Noveller, cette perspective est renforcée par une absence totale de chant et des lignes de guitares qui, bien que parfaitement mélodiques, échappent bien souvent à la compréhension de l'auditeur car il est bien difficile de saisir, particulièrement en raison de l'utilisation de nombreuses pédales d'effets, la manière dont telle ou telle sonorité a été conçue (à titre d'exemple, la ressemblance de la deuxième ligne de guitare avec un violon sur Entering), ce qui tend à brouiller la logique d'appartenance propre à chaque instrument. Se positionnant de manière plus manifeste du côté de l'ambient, quand bien même le drone tente de s'y faire une place de temps en temps, Glacial Glow apporte à la discographie de la musicienne certaines de ses plus belles réussites : Glacial Wave par sa lente et belle dérive (proche des atmosphères créées par Cocteau Twins & Harold Budd), Blue par son alliance improbable de la légèreté d'une guitare et d'un beat industriel impulsif, Alone Star par le rapprochement opérable avec l'univers tant musical que thématique (l'espace) de Barn Owl.

Retour haut de page

Pochette Disque Glacial Glow

» Tracklisting

  1. Entering
  2. Glacial Wave
  3. Blue
  4. Resolutions
  5. Alone Star
  6. Tuesday Before Poland
  7. Waxmind
  8. Ends

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.