Spartak

Verona

( Low Point ) - 2010

» Chronique

le 07.04.2010 à 06:00 · par Janf R.

On parle d’abandon à propos d’une route, d’une vieille maison, d’une vieille mine. On parle aussi d’abandon de soi. Verona, second album des Australiens de Spartak, évoque ces différentes acceptations du terme. Des lieux, des êtres et des âmes abandonnées. Ou égarées. Dans tous les cas, la solitude. La liberté, diront certains.

Shoeb Ahmad (guitare, électronique) et Evan Dorrian (batterie, percussions), les deux esprits forts de Spartak ont dû se trouver un jour sur quelque route du désert australien, tomber en panne sèche et marcher dans la poussière, un bidon à la main. S’assoupir sous un soleil de plomb, et se réveiller, au bord de l’insolation, une concassée de sons, d’images et de mots au bord du crâne. Ou tout simplement s’enfermer deux jours avec instruments, samples et micros. Ces deux jours se sont déroulés les 31 janvier et 1er février 2009, à Verona, au royaume de l’impulsivité, de la liberté et de la complicité.

Errance entre improvisations et psalmodies fantomatiques, Verona invite à une plongée aux airs de dérive au cœur d’une belle cohérence de textures et de sons. L’entame est acoustique et sage : Morning Prayer et ses entrelacs complices de guitares préparées – Evan à droite, Shoeb à gauche. Suit l’improvisation nonchalante de The Waves To The Rails. Puis un Tweezer, porté par d’hypnotiques motifs de guitare. Le voyage initiatique commence à gagner en densité. On pense alors à un Sunburnded Hand Of The Man, en format de poche. C’est Pulled By Rope, et ses textures de percussions minimalistes. Un peu plus loin, Sleepstalker, hanté par une plainte distante, entre cri étouffé et air d’opéra d’outre-tombe. Et, touchant enfin à nulle part, les neuf minutes de Second-Half Cloud, où guitare et percussions invitent la voix de Lucrecia Perez à un abandon définitif. Puis le silence qui enfin, sonne comme un signal de réveil arrivé trop tôt et libère de l’emprise. Malheureusement.

Retour haut de page

Pochette Disque Verona

» Tracklisting

  1. Morning Prayer (3:48)
  2. The Waves To The Rails (9:09)
  3. Tweezer (5:57)
  4. Pulled By Rope (4:25)
  5. Sleepstalker (6:47)
  6. --- (2:10)
  7. Second Half Clouded (9:58)
  8. Tape Machine Dream (0:26)

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.