HiM

hmmmmm

( HipHipHip / FiveRoses Press ) - 2010

» Chronique

le 19.03.2010 à 06:00 · par Mathias K.

Entre HiM et l'amateur de post-rock tendance jazzoïde louchant vers Tortoise, c'est une histoire d'amour qui dure. Dont on a bien cru qu'elle allait s'arrêtait un jour avec la sortie de l'assez insipide Many in High Place are not well, plein à craquer de voix sans intérêt, et qui rabotait à la louche les longues calvacades hypnotiques et instrumentales qui font la force du groupe. Puis sont venus People, 1011 (uniquement paru au Japon) ainsi que ce dernier album intiulé H (Il s'agit en réalité d'un caractère japonais qui ressemble à un H en alphabet romain, ou à un lambda grec, et qui se prononce Hmmmmm), qui nous occupe aujourd'hui, avec une nouvelle équipe intégralement nippone (hors Doug Sharin lui-même, batteur et fondateur du projet, entendu dans Rex, Codeine ou Mice Parade).

Du même coup, Doug Sharin est parti dans de nouvelles directions, pour mener d'autres expérimentations et il a rectifié le tir malheureux commis avec Many in High Places are not well. Ce H est de fait plutôt un bon cru. Il mélange le noyau de dub et de rythmes jazz qui fait l'identité de HiM depuis le début, et il leur adjoint de nouveaux ingrédients, absents jusque-là : des guitares volontiers psychédéliques, nimbées de fuzz et de wahwah, autant déliées et labyrinhiques que rythmiques et funky (on croirait entendre les guitares de Boris dans leurs meilleurs moments), des basses lourdes et rondes, deux batteries qui jouent à l'unisson pour marteler des rythmiques tribales ou pour construire de complexes lignes percussives, pour une formule musicale qui oscille entre le psychédélisme nippon, les rythmiques brésiliennes et l'afro-beat. Les voix sont toujours présentes (la très charmante Ikuko Harada), moins affirmées mais pas non plus nécessaires : elles n'apportent que peu de choses à une musique qui tire sa force de sa capacité à hypnotiser par des rythmes savants et répétitifs à mêler avec intelligence pulsations, textures étranges, mélodies enchanteresses. Bref, du beau travail, dont on excusera sans peine et volontiers ce que très subjectivement je pourrais appeler "les quelques menus défauts".

Retour haut de page

Pochette Disque hmmmmm

» Tracklisting

  1. In Light
  2. Daisy
  3. Life
  4. Arrows of Time
  5. Nowhere Near
  6. Hideaway
  7. Heaven Knows
  8. Amaoto
  9. Moss
  10. Ikari No Hana
  11. Lemmy

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.