My Name is Nobody

The Mentor

( Effervescence ) - 2009

» Chronique

le 24.02.2010 à 06:00 · par Eric F.

Vincent Dupas semble décidé à poursuivre coûte que coûte son incroyable série discographique, puisque The Mentor n'est rien d'autre que son quatrième album en deux ans (trois en tant que My Name Is Nobody, sans oublier Belgian Tango avec les excellents Fordamage). Et comme pour mieux prouver qu'il n'est vraiment pas comme les autres, notre homme a ici tout remis en question et chamboulé son univers. A tel point qu'il va vite devenir difficile de se contenter de parler de folk...

Souvent présenté comme un disciple de Will Oldham, Dupas a donc décidé de prendre le contre-pied en recouvrant ses compositions de guitares électriques, plutôt inédites sous cette forme, qui changent radicalement la coloration musicale de l'ensemble. On restera bien sûr loin des tronçonneuses noise de Fordamage, mais on ne pourra que s'incliner devant ce funambulisme guitaristique où la classe contenue laisse parfois la place à des saillies beaucoup plus directes du meilleur effet (Miklos, fort comme un dieu grec, 7 A.M. Train). On ne sait pas s'il lui aura fallu passer par ses trois albums précédents ou s'il a toujours porté ce disque en lui, mais Vincent Dupas impressionne ici par sa volonté et son assurance. The Mentor est un disque plus que mûrement réfléchi (et exécuté), où le jeune nantais laisse apercevoir de saisissants progrès, prouvant par sa justesse vocale que l'acoustique n'est pas le seul écrin à lui convenir.

Fidèle au poste, The Desert Fox sait apporter un plus à l'ensemble sans jamais surjouer une seule seconde. L'addition de Vassili Caillosse, Bruno Green (Santa Cruz) et Jérôme Lorichon (Berg Sans Nipple) n'est pas non plus étrangère à la réussite de ce disque, dont on ne doute pas une seule seconde quant à sa reproduction scénique. Loin d'être un simple pastiche efficace des influences évoquées ici et là (le désert de Calexico, la grâce de Damien Jurado, le ciel de Dirty Three) The Mentor, révèle un nouveau My Name Is Nobody, qui a définitivement pris son envol vers la cour des grands.

Retour haut de page

Pochette Disque The Mentor

» Tracklisting

  1. Doom
  2. Strange
  3. Down in the City
  4. The Mentor
  5. Changing Life
  6. A Tree, A Home
  7. The Sea Sprays
  8. Stars Are Falling
  9. Miklos the Hopeless
  10. Am Train
  11. Andrea
  12. Harvest & Wine

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.