Leyland Kirby

Sadly The Future Is No Longer What It Was

( History Always Favours The Winner ) - 2009

» Chronique

le 25.12.2009 à 00:00 · par Janf R.

Vous pourriez avoir un grand-oncle en Inde. Vous pourriez être un de ses derniers liens avec une famille et une Europe qu'il aurait quittées. Vous pourriez de surcroît avoir une relation privilégiée avec lui, celle d'un père avec un enfant qu'il n'aurait jamais eu.

Un jour, ce grand-oncle pourrait quitter ce monde, un jour, et vous léguer tous ses biens. Oh, pas des biens de grande valeur, mais simplement des traces d'une vie. Des biens qui arriveraient un jour dans un container, au port du Havre. Vous devriez alors vous y rendre. Découvrir le parallélépipède de tôle. L'ouvrir. Y pénétrer. Odeur de teck et d'encens. D'épices et de vieux papiers. Dehors, le monde ne serait plus que bruits assourdis.

Devant vos yeux, une montagne d'objets. Pans de tissus, coffres peints, lampes, instruments de musique, boites à épices. Commencerait alors la plongée dans un monde de souvenirs jamais connus, l'exploration d'une vie fantasmée.

Régulièrement, vous viendriez piocher une évasion sans fin dans cette caverne merveilleuse, parcelle d'un monde à la fois étranger et familier. Il vous faudrait des mois, des années pour en dessiner une carte, objet après objet. Puis vous abandonneriez un jour cette idée de carte, pour préférer vous y perdre à jamais. Pour goûter le délice de découvrir toujours, de refuser de donner un sens, pour n'écouter que vos sens. Vous aimeriez vous y retrouver seul, aussi. Même grandissant, même vieillissant. Surtout grandissant, surtout vieillissant.

Vous aimeriez parfois vous abandonner à l'obscurité, pour l'explorer du bout des doigts, pour la caresser du creux des paumes. Vous aimeriez allumer un bâtonnet d'encens, qui projetterait volutes et ombres sur un monde fantasmagorique de statuettes et de vieux rouleaux de papiers. Mais vous aimeriez par dessus tout vous y allonger, les sens saoulés, et vous laisser submerger de rêves.

Sadly The Future Is No Longer What It Was, de Leyland Kirby. Album triple, que vous n'explorerez jamais complètement. Et où vous aimerez vous perdre, et vous oublier, à la lumière d'un dernier bâtonnet d'encens.

Retour haut de page

Pochette Disque Sadly The Future Is No Longer What It Was

» Tracklisting

When We Parted, My Heart Wanted To Die

  1. When We Parted, My Heart Wanted To Die (Friedrichshain Memory)
  2. The Sound Of Music Vanishing
  3. The Beauty Of The Impending Tragedy Of My Existence
  4. And As I Sat Beside You I Felt The Great Sadness That Day
  5. Tonight Is The Last Night Of The World
  6. To The Place Between The Twilight And The Dawn

Sadly, The Future Is No Longer What It Was

  1. When Did Our Dreams And Futures Drift So Far Apart ?
  2. [Ch]Not Even Nostalgia Is As Good As It Used To Be[/Ch]
  3. Sadly, The Future Is No Longer What It Was
  4. Stay Light, There Is A Rainbow A Coming
  5. And Nothing Comes Between The Sadness And The Scream
  6. I've Hummed This Tune To All The Girls I've Known
  7. Not As She Is Now But As She Appears In My Dreams

Memories Live Longer Than Dreams

  1. Memories Live Longer Than Dreams
  2. Don't Sleep I Am Not What I Seem, I'm A Very Quiet Storm
  3. A Longing To Be Absorbed For A While Into A Different And Beautiful World
  4. Days In The Wilderness
  5. Stralauer Peninsula
  6. We All Won That Day, Sunshine
  7. And At Dawn Armed With Glowing Patience, We Will Enter The Cities Of Glory (Stripped)

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.