The Black Heart Procession

SIX

( Temporary Residence ) - 2009

» Chronique

le 13.11.2009 à 00:00 · par Vincent B.

Noirceur. Continuité musicale dans la noirceur.

Ce Six, sixième album de The Black Heart Procession, reprend le compteur originel du groupe, à l’image de la trilogie initiale, I, II, et III. Comme pour souligner un retour aux souches, et à la touche musicale du groupe à ses débuts. Ce Six est traversé d’une mélancolie aussi sombre que la couverture de l’opus (Lire six six six entre les lignes, comme en témoigne le jeu de crucifix à l’envers, à l’endroit qui illustre l’album).

Last chance, Forget my Heart, When you finish me, Wasteland : les titres parlent d’eux-mêmes. Contrairement aux deux albums précédents, on retrouve ici le même type de charge émotionnelle que sur les plus beaux titres de la procession au cœur noir. Avec une certaine maturité en plus. Et ce que cela implique musicalement : un son plus sobre et plus sombre. Une mise à distance des émotions trop directes. Il y a un coté Nick Cave & The Bad Seeds indéniable sur cet album. De l’époque Tender Prey. Mais encore une fois avec plus de distance et de retenue. Il y a assurément un caractère blasé qui se dégage de l’écoute de l’album. Comme pour illustrer ce postulat, le Six de l’intérieur de la pochette est écrit en petit bâtons, une manière de compter les albums comme les prisonniers marquent les jours sur les murs des cellules.

Les titres les plus mélancoliques sont assurément les plus réussis, car les plus vrais de l’opus. On préfère de loin la noirceur d’un Liars Ink (l’encre noire du mensonge…) à l’optimisme en demi-teinte d’un Forget My Heart.

Mais le noir qui imprègne l’auditeur à la première écoute se transforme, et après plusieurs lectures, l’impression dominante tourne au gris. Le gris d’une continuité de bitume ou de sombres nuages, selon que l’auditeur tourne son regard vers le haut ou le bas. Le gris d’un horizon mature, et blasé. Une baisse d’intensité, si l’on compare ce sentiment à ceux que laissent, après des années, les premiers albums de The Black Heart Procession. Comme si le groupe s’adressait à un public dont les désillusions augmentaient avec les années…

Retour haut de page

Pochette Disque 6

» Tracklisting

  1. When you finish me
  2. Wasteland
  3. Witching stone
  4. Rats
  5. Heaven and hell
  6. Drugs
  7. All my steps
  8. Forget my heart
  9. Liars ink
  10. Suicide
  11. Back to underground
  12. last chance
  13. Iri sulu

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.