Emeralds

What Happened

( No Fun Productions ) - 2009

» Chronique

le 23.03.2009 à 06:00 · par Dominique K.

En ce vendredi, premier jour de printemps, j'ai eu envie que la nature et la musique ne fassent plus qu'une. Je n'avais qu'une seule hâte, écouter un disque qui soit loin des préoccupations mercantiles et se prête volontiers à un exercice de sculpture mentale lors d'une journée paresseuse au soleil. La lumière vint de Cleveland, petite bourgade américaine sympathique, qui donna naissance en son temps à des groupes méconnus et peu influents comme Pere Ubu ou The Dead Boys. L'héritage musical de David Thomas et de feu Peter Laughner a certainement marqué durablement le paysage sonore de la ville. On l'imagine d'ailleurs cette cité industrielle sur le déclin, vivant aux rythmes expérimentaux de ses deux enfants terribles. Quelques décennies plus tard, que reste-t-il de ces contours redessinés par cette première vague d'artistes ? La réponse est (en partie) donnée par le trio Emeralds. L'année dernière, ils avaient déjà marqué leur petit monde avec leur EP Solar Bridge, deux longs morceaux interstellaires. Idéal pour partir à la rencontre du troisième type. Les pieds dans le krautrock et la tête dans le drone, le trio sut accaparer l'attention suffisamment longtemps pour qu'on puisse rapidement espérer une suite.

Ce premier album était donc déjà fort attendu et cinq morceaux plus tard, j'avais trouvé mon disque de l'instant. Le trio américain reprend son travail, là où il l'avait laissé et en fin connaisseur de la musique des années 70, livre une première oeuvre beaucoup plus travaillée et ambitieuse. Ce délicat groupe pousse ainsi l'effort à pousser sur le premier morceau, Alive in the Sea of Information, les frontières de la musique électronique en s'appropriant toutes les sonorités qu'un synthé peut sortir. Ça va du bleep aux cliquetis, une véritable vague sonore qui nous submerge harmonieusement, graduellement. Le second Damaged Kids commence par un hommage appuyé au Workshop Radiophonic de la BBC, l'ombre des pionniers plane et accompagne une longue montée qui aboutit à une explosion orgasmique. Et que dire du délicat Living Room, véritable pièce maîtresse où guitare et synthé se croisent, se séparent et se retrouvent en un doux et long murmure ?

En ce premier jour de printemps, What Happened pousse doucement l'hiver vers la porte et Emeralds la lui ouvre.

Retour haut de page

Pochette Disque What Happened

» Tracklisting

  1. Alive in the Sea of Information
  2. Damaged Skies
  3. Up in the Air
  4. Living Room
  5. Disappearing Ink

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.