Lena Circus

Jazz Headed

( MIMIMI records ) - 2008

» Chronique

le 04.02.2009 à 00:00 · par Marteen B.

L'année 2008 a été discographiquement riche pour Lena Circus. On a déjà eu l'occasion de présenter le travail du groupe, en compagnie de la percussionniste japonaise Hiroko Komiya, sur l'album Toki no Arika (consulter la chronique ici).

Sorti en toute fin d'année, Jazz Headed explore un autre territoire, où les repères free jazz sont plus manfestes et la configuration différente.

Lena Circus est un trio jazz, construit sur deux guitares et une batterie. Le trio est ici complété du vocaliste Sfumato di Barj(o), du contrebassiste Kentaro Suzuki, et de Duende Main noire au saxophone, aux percussions et au sample.

I spoke to the doctor est une très bonne démonstration des talents du groupe élargi. La densité sonore est à la fois extrêmement forte, et menée sans tapage. Il y a quelque chose de la physique des fluides dans cette musique. Des flux continus se joignent, s'écartent, se mêlent ; la contrebasse, le saxophone miroitent quelques instants plus intensément, avant d'être repris par la houle. Sfumato di Barj(o) parvient à transformer ses vocalisations en pur instrument, noyé dans la cascade, un objectif quelquefois assigné aux voix jazz, mais pas facile à obtenir, l'option retenue ici est une voix radio libre, un étrange flow capté / déformé / interrompu / impromptu.

Avec une belle présence de la contrebasse, très ronde, poussant de petites accélérations, la musique accède facilement au groove. Sfumato di Barj(o) donne au blues des accents lynchiens du meilleur effet. On pourrait à certains moments se trouver dans le club de Blue Velvet ou dans une soirée azimutée du Jack-n'a-qu'un-oeil.

C'est avec The Walk (part one) que les guitares retrouvent le premier plan, dans une approche cliquetée très subtile. Sur The Walk (part two), elles forment des effets puissants de halo, comme si les instrumentistes étaient pris dans la lueur tournante d'un phare.

Smegma ou Jazz Headed montrent par ailleurs que la formation est aussi capable de déployer volume, puissance et énergie.

Ce qui frappe, une fois de plus, c'est le caractère très accueillant de cette musique, pourtant aussi radicale qu'exigente.

On en profite pour rappeler que Lena Circus a publié de très nombreux EP avant de passer au long format, lesdits EP sont rassemblés en CD sous le titre EXP # 1 - 4 / Frozen Journey. Les guitares avouent là une origine rock, et certaines plages évoquent Jackie-O Motherfucker.

Retour haut de page

Pochette Disque Jazz Headed

» Tracklisting

  1. I spoke to the doctor
  2. Chelidoine & Berberis
  3. Smegma
  4. The Walk (part one)
  5. The Walk (part two)
  6. Vitrivian censorship
  7. Jazz headed

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.