Willem Maker

Stars Fell On

( Big Legal Mess ) - 2008

» Chronique

le 28.11.2008 à 06:00 · par Gaël P.

C'est cet été, au festival Deep Blues dans le Minnesota, en tant qu'invité de dernière minute, que Willem Maker s'est fait connaître des amateurs de blues. Ayant réalisé une bonne performance, la sortie de ce premier disque vient à point nommé pour se créer un public. Bénéficiant d'une bonne couverture, à savoir une sortie sur Big Legal Mess, filiale de Fat Possum, tous les atouts sont donc réunis pour un début de carrière prometteur.

Et ce n'est pas le contenu de ce disque qui le démentira. De son expérience dans des groupes plutôt hardcore, le jeune homme a tiré une certaine capacité énergique qui insuffle à ses compositions une vivacité nécessaire dans ce genre de registre qu'est le blues. Mais, ce qui est le plus passionnant, c'est qu'à côté de cela, Maker défend un vif intérêt pour des chanteurs folk comme Townes Van Zandt ou Nick Drake. Si ces grandes références ne sont pas facilement discernables à l'écoute de l'album, on trouve bien dans sa musique un désir d'une approche plus introspective, plus mélancolique du blues. C'est donc dans ce constant va-et-vient entre l'influence d'une musique plutôt pêchue et celle d'une musique introvertie, que réside le talent du bluesman. L'exemple le plus probant de ce dosage équilibré est le morceau Raised In Praise. Jouant astucieusement de la structure d'une composition de folk intimiste, il n'en ressort pas moins une électricité apportant un souffle essentiel au dynamisme de l'ensemble. Il faut écouter la version live de ce morceau (que l'on trouve sur son myspace) pour se rendre compte du potentiel de Maker. Seul avec sa guitare électrique, le résultat est de toute beauté et est proche de ce que réalise également Phosphorescent sur scène. Ce dernier se situant déjà dans la lignée d'un Jason Molina, il est donc incontestable que Maker, tout en étant un pur bluesman, peut assurer pleinement le rôle du folkeux introspectif qui fait vaciller les états d'âmes.

Entre authenticité et modernité, un peu à la manière de Charlie Parr, Willem Maker arrive à nous communiquer un blues qui, s'il n'échappe pas à la tradition, offre des variantes contemporaines séduisantes. L'utilisation du synthétiseur est, à ce sujet, fortement intéressante. Sa présence discrète est précieuse pour amener de nouvelles couleurs, de nouveaux éclairages aux morceaux, tant il soutient agréablement bien le caractère rugueux des autres instruments (Red As A Rose en est un bon exemple). Amener des formes plus intériorisées au blues, voilà un bel apport de Maker à ce registre manquant parfois de remise en question. Un album qui promet donc de belles choses pour l'avenir.

Retour haut de page

Pochette Disque Stars Fell On

» Tracklisting

  1. Aero
  2. Outside The Limits
  3. Red As A rose
  4. Vale Lost To The World I
  5. Mount River Song
  6. Raised In Praise
  7. Don't Be LOng
  8. Vale Lost To The World II
  9. Get On Down The Road
  10. Pale Rider

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.