Volcano the Bear

The Mountains Among Us

( Beta-Lactam Ring ) - 2002

» Chronique

le 12.09.2008 à 06:00 · par Marteen B.

Ça y est. Le monde est remis sur les rails. Cela s'est produit il y a quelques mois déjà. Très peu relevé par la presse. Victoire des justes. Volcano the bear reconnu à sa juste valeur et inscrit dans les toutes premières places du Hall of Fame. Le signe qui ne trompe pas : VTB vient de se voir gratifié d'une réédition, de luxe.

Arrêtons-nous un instant sur l'objet. Façon paravent à deux volets, avec couverture en dur, pas de livret. Beau et modeste. Très belles illustrations. Singulières.

Pas de morceau supplémentaire. Il y en avait 2 lors du premier tirage (200 exemplaires pour la sortie vinyle, plus quelques CD-R), ils sont toujours 2, les mêmes (500 exemplaires, dû au succès et à la pression des grandes surfaces qui veulent achalander). D'ailleurs, morceau n'est pas le terme adéquat. Il faut dire deux parties.

Supreme And Sublime, Like No Other Temptress Is The Sweet Golden Crest Of My Distant Wave flue et reflue sur une berge archaïque. Une caverne s'ouvre, sous les auspices de chants d'oiseau et de cloches. La voûte est traversée de grésillements, d'irisations électroniques, de solos de cithare désaccordée, de piaillements de mômes en récréation. C'est un peu un happening : une occupation de l'espace sonore. Une manifestation, où, les notes, les bruitages, la pluie, les sons naturels, sont autant de banderoles et de manifestants qui ouvrent un défilé aussi grave qu'un jeu d'enfants. C'est tellement simple qu'il faut n'avoir écouté qu'Oasis (c'est bô c'est bô) dans sa vie pour invoquer l'adjectif expérimental. La musique, tout bonnement, est organisée en matière vivante plutôt qu'en mélodie. Rien de plus.

Dragon Or Emperor manifeste des propriétés plus minérales. Tout en liquides, la musique coule, et s'épaissit de sources croisées. Des ondes se rejoignent et se fondent. Des gouttes, des pulsions magmatiques. Des métaux en fusion. Echos de forge. Une sérénité souterraine, jouée par des stalactites. Une féerie aquatique. Avec de cette magie dont l'évidence évoque les créations de Matthew Barney.

Volcano the Bear est donc désormais établi parmi les grands, et pour le concert de fin de tournée internationale, au Superbowl en 2010, désolé, sold out trois heures après l'ouverture des réservations. Il se dit qu'on trouve parfois une place à des tarifs prohibitifs sur ebay. Si on est oligarque.

Le monde est en ordre. Tout est bien.

Retour haut de page

Pochette Disque The Mountains Among Us

» Tracklisting

  1. Supreme And Sublime, Like No Other Temptress Is The Sweet Golden Crest Of My Distant Wave
  2. Dragon Or Emperor

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.