Badgerlore

We Are All Hopeful Farmers, We Are All Scared Rabbits

( Table of the elements ) - 2007

» Chronique

le 10.09.2008 à 06:00 · par Gaël P.

Dans un tel projet où se côtoient Ben Chasny, Tom Carter, Rob Fisk (Deerhoof), Pete Swanson (Yellow Swans), Glen Donaldson (Blithe Sons) et Liz Harris (Grouper), on se demande bien comment créer un ensemble homogène tant, face aux talents comme aux différents horizons des uns et des autres, les risques peuvent être importants. On peut cependant se rassurer par la présence de Tom Carter ou bien de Glen Donaldson, sachant que ces deux-là ont, jusqu'ici, eu pour habitude d'aligner de nombreux projets de qualité où chaque musicien assurait, sans déborder, son rôle respectif.

On n'aura pas tort de faire confiance aux plus expérimentés pour que le projet tienne debout car dès les premières écoutes, la musique qu'on aurait imaginée multidirectionnelle, ne l'est en fait pas du tout. La cohérence est de mise, chacun s'efforçant d'apporter une pièce du puzzle sans que des crises d'égos n'assombrissent le tout. Chaque musicien ayant un goût partagé, bien que dans des voies tout à fait différentes, pour le domaine expérimental, il n'est pas étonnant que la musique de Badgerlore se dirige vers ces eaux-là. D'autant plus qu'un disque signé sur Table Of The Elements est généralement voué aux musiques peu communes, aux égarements. Egarées, lancinantes et sombres, les compositions avancent sur la pointe des pieds comme prises d'un total refus d'accroche, d'expressivité. D'où le principal danger du disque : se ranger dans un minimalisme pur et dur alors que certains hôtes du projet pourraient rendre l'ensemble plus dynamique, plus riche. On pense surtout à Ben Chasny, qui nous a toujours prouvé son don pour les parties électriques bien rangées, ou à Tom Carter dont les talents de compositeur ne sont plus à remettre en question. On attendra en vain, tout au long du disque, un éclat d'audace de la part de l'un ou de l'autre. Mais d'un commun accord, les signatures personnelles ne semblent pas être autorisées au sein du projet. D'où un certain regret.

Malgré ce compromis, des morceaux réussissent parfaitement à tirer leur épingle du jeu sans qu'il y ait besoin d'une entrée en piste fanfaronnante. C'est le cas de Mountain Wine, qui en seulement trois minutes, évoque certains atouts de Do Make Say Think (dans un registre moins fédérateur) : guitare stimulante et entraînante, ornements discrets, chœur soigneusement exécuté. A l'instar du dernier opus de Grouper dont la musique dérivait elle aussi sans faire de concessions, ce disque de Badgerlore, à force d'écoutes attentives, finit par laisser entrevoir plus de variations qu'on ne le croyait. Il faut donc éviter de se ranger à l'impression ennuyeuse, anecdotique des premières écoutes et voir plus loin.

Retour haut de page

Pochette Disque We Are All Hopeful Farmers, We Are All Scared Rabbits

» Tracklisting

  1. Furbearer
  2. Goodbye, Sweet Rabbits
  3. The Crops That You Tend
  4. Whichever
  5. We Are All Hopeful Farmers
  6. Mountain Wine
  7. Snowballs For Reuven
  8. Grow Your Hair
  9. Duet
  10. When I Look At Your Face, I See Timothy

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.