Tom Carter & Christian Kiefer

From The Great American Songbook

( Preservation ) - 2008

» Chronique

le 21.07.2008 à 06:00 · par Gaël P.

La boulimie créatrice du leader des Charalambides n'étonnera personne, tant l'homme nous a habitués à nous semer avec ses multiples collaborations à droite et à gauche. C'est donc un an seulement après leur première entente que Tom Carter et Christian Kiefer décident de se lancer dans l'exploration des traditionnels américains. Moins connu, ou disons moins reconnu, Christian Kiefer n'en est pas à ses premières mesures et pour preuve, il fait parti des pointures d'Extreme, label de Melbourne dont on peut saluer les courageuses sorties. Ce n'est pas un simple hasard si Kiefer trouve de l'intérêt à triturer l'histoire de la musique américaine, à essayer de lui donner un nouveau sens ou en tout cas, à tenter de la redéfinir avec ce nouvel album. Avant de se consacrer à la musique, il a consacré une étude sur les westerns révisionnistes, genre cinématographique que l'on sait en rapport étroit avec l'histoire de l'Amérique et de ses valeurs. Aussi, dès son second disque, Welcome To Hard Times, il a été plébiscité par la critique comme inventeur d'une nouvelle forme de musique américaine, une sorte de "country ambiante". L'obsession de l'Amérique comme carte de tous les possibles, autant sur le plan historique que sur le plan artistique, est donc pleinement le point d'ancrage des différents projets de Kiefer.

A première vue, la démarche de ce disque est simple : prendre pour points de départ des classiques et leur insuffler une seconde vie, grâce aux univers personnels et musicaux des deux hommes. Mais le résultat semble bien plus complexe et intelligent qu'un simple ravalement de façade. On ne répète plus, ici, le morceau original d'une nouvelle manière, mais au contraire, on amène un jeu de construction et de déconstruction dans le but de parvenir, si ce n'est à un oubli, à une refonte du matériau original. Et ce qui permet le mieux cette transformation est le constant va-et-vient entre des sonorités modernes (une palette variée de guitares électriques, les techniques d'enregistrements des studios) et des impressions traditionnelles (l'instrumentation acoustique, l'enregistrement des voix, le toujours de bon augure gag du faux départ sur Jesse James). Entre passé et présent, le duo s'efforce de nous perdre dans l'optique d'une reconsidération d'une musique trop longtemps cantonné à une image d'épinal. C'est ici que l'on peut faire le lien avec le passionnant travail de Ben Chasny, qui est tout aussi rigoureux sur le sujet.

On trouve donc des morceaux impressionnants de singularité comme la ballade maudite de Pretty Polly, le planant Will The Circle Be Unbroken ou bien, le célèbre ragtime de Scott Joplin, The Entertainer. C'est à ce dernier que l'on décernerait sans façon la palme du morceau le plus inventif, tant on est subjugué par une telle noirceur. Le duo efface sans retenue le guilleret ragtime original, pour une descente en abîme avec les drones d'une guitare saturée et les égarements d'une batterie destructurée. Le piano n'étant plus que le vague souvenir d'une Amérique que l'on a cru connaître, mais qui en réalité n'était qu'une simple étiquette. A souligner également la discrète mais brillante intervention des percussions sur l'ensemble du disque et que l'on doit à Ben Massarella, dont on a pu entendre le jeu avec Califone.

On ne conseillera donc que trop peu l'acquisition de ce disque, où les talents de deux grands musiciens se rejoignent et se complètent dans une œuvre vivifiante. Une œuvre qui permet en outre de s'interroger sur la nature même des fondements d'un répertoire traditionnel et de la possibilité de le métamorphoser. Il ne nous reste plus qu'à attendre le passionnant projet baptisé 43 songs for 43 Presidencies, sur lequel Christian Kiefer, Matthew Gerken et Jefferson Pitcher ont composé une chanson pour chaque président des Etats-Unis, et où l'on trouve des invités prestigieux comme Alan Sparhawk, Mark Kozelek, Bill Callahan ou bien, au hasard, Tom Carter.

Retour haut de page

Pochette Disque From The Great American Songbook

» Tracklisting

  1. The Coo Coo Bird
  2. Hard Times Killing Floor Blues
  3. Go Dig My Grave (Railroad Boy)
  4. Pretty Polly
  5. The Entertainer
  6. Campton Races
  7. Will The Circle Be Unbroken
  8. Jesse James

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.